Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 Chizuku Elona Reira : Terminé ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Chizuku E. Reira



Messages : 1
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 24


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Chizuku Elona Reira : Terminé ♠   Sam 1 Juin - 19:34









ChizukuReira


Deuxième Prénom : Elona
Surnom : Rei
Âge : 18 ans
Sexe & orientation : Féminin - Hétéro
Animal de compagnie : Ecrire
Situation : Compliquer
Profession : Elève & servante du chef des Banshee
Pouvoir

Elève : La lumière : Elle laisse échapper des boules de lumière de son corps, ressemblant au début à des lucioles avant de se regrouper et former un puissant bouclier. Elle s'en sert également pour faire pousser des plantes dans les jardins. Ce pouvoir est défensive.
Jeux de cartes : Ce pouvoir est très spéciale. Il fut incanter par la mère de la jeune femme. Ses cartes lui ont été donner à l'âge de ses 10 ans par celle-ci. Chaque symbole à son élément. Elle ne sait pas sur quoi elle tombe en prenant une carte du jeux. Le pique est pour le feu, le trèfle pour la terre, le carreau pour le vent et le cœur pour l'eau ! Ce pouvoir lui sert à se défendre. Il suffit de lui prendre les cartes pour qu'elle ne puisse plus attaquer l'adversaire. Mais celui-ci ne peut pas les utilisés, ni les tenir en main plus d'une minute. Soit 60 secondes !
Reste toi même.


Description Physique
Rei est une jeune femme minuscule. Elle mesure uniquement 1M60 et pèse 45 Kg. Rien de très imposant. Malgré cela, elle est d'une beauté exquise. Ses couleurs et des traits son tirés directement de la nature. Son visage fin, délicat et pâle reflète la fleur de cerisier japonais. Ses yeux d'émeraude reflète l'herbe fraîche des jardins banshee. Ses lèvres fines et pulpeuses reflète la couleur pêchue des agrumes. Ses cheveu sont mi-longs, d'un châtain lumineux. Ses cheveux sont aussi doux qu'une plume d'oiseau. Légèrement ondulés vers les pointes, elle en prend grand soin et s'assure qu'ils soient toujours bien coiffés, sans une seul nœuds. Elle n'aime pas du tout les voir emmêlés. Sa frange cache ses sourcils aussi fins qu'une lame de rasoir et ses mèches côtés cache ses petites oreilles pointus. Elle ne s'attache pratiquement jamais les cheveux en entier, elle aime sentir la caresse de ses cheveux sur son cou et ses joues.

Elle met uniquement du mascara pour recourber ses courts cils, un peu de blush pour rosé ses joues et un coup de crayon marron pour renforcer son regard. Sans oublier un coup de lip gloss à la banane transparent pour faire briller sa petite bouche. Je ne sais pas si la publicité de "freedent" vous dit quelque chose, mais son sourire est aussi étincelant que celui de cette publicité ridicule. Malgré qu'elle n'ai pas beaucoup d'argent, elle en oublie pas pour autant sa féminité. Sa garde robe est rempli de tenue plus mignonne les une que les autres. Avec des cœurs, des fleurs, des ours, des gâteaux, ... . Dans notre monde elle aurait pu être qualifier comme une gothique lolita ! Bien entendue, elle les créer elle-même, celui lui reviens beaucoup moins chers. Et ça lui permet de sortir de la littérature et de son devoir. Elle a également énormément d'accessoires. Barrettes, serre tête, bagues, colliers, bracelets, tout ont une forme similaires à ses tenues. Ce sont toutes des petites breloques. Elle a mit presque 4 ans pour avoir tout ce qu'il fallait et suivait son style vestimentaire. Autant vous dire qu'elle en a baver pour les avoir !

Ses mensurations ne sont pas épatantes non plus, sa poitrine est tout à fait banale. Ferme et dans la moyenne, elle n'en est pas très fière et fait tout pour cacher son manque d'atouts. Il faut aussi précisé qu'elle garde toujours un ras de cou sur elle, cadeau de sa mère. Son seul objet de valeur qui se transmet de génération en génération. Sur ce collier se trouve une orbe émeraude qui change de couleur selon les émotions de sa maîtresse. Mais peu de personnes ne le remarque. Il est discret et l'orbe est retenue par plusieurs chaines argentés.
Description Morale
Rei est une femme tout à fait innocente. Du moins, de mon point de vue. Elle est d'une gentillesse et ouverture d'esprit à tout épreuve. Une digne héritière du sang elfique qui cool dans ses veines. Et elle ne s'en cache pas, elle honore ses racines avec grand plaisir. Bien entendue, elle à aussi du sang solstis, mais considérée comme une banshee à part entière, elle en parle peu. Surtout que dans sa patrie cela n'est pas rare, c'est courant. Vu que les banshee ne sont que des filles, il faut bien trouver la graine quelque part. Et à part les solstis qui sont dans le même état d'esprit qu'eux, ils n'ont pas d'autres choix que de se mélanger avec cette race.

Sinon, elle a horreur des oiseaux, malgré qu'elle les trouvent magnifique quand ils déploient leurs ailes, elle n'apprécie pas du tout ses animaux. La cause ? Sûrement qu'elle pense toujours voir un solstis en regardant le ciel et les voir volés aussi bien qu'eux. Ont peut la considérer comme "raciste" de ses piailleurs volant. Pour elle, les solstis ne sont pas aussi pur et pacifiste qu'ils ne le disent. Si vous ne comprenez pas pourquoi, il suffit de lire son histoire, cliqué donc sur l'icône "History", vous comprendrez son raisonnement par la suite. Elle a la phobie des hommes, elle ne peut pas s'empêcher de trembler, de serrer les dents et devenir nerveuse en leur compagnie. Elle cache ses réactions quand elle est en compagnie, elle se sent moins seule. Mais une fois que vous l'enfermer dans une salle, sans personnes avec elle, uniquement un homme, vous verrez que son visage angélique n'a plus rien de serein et innocent.

Les seuls fois où vous la verrez agressive, sur la défensive et crachant son venin, ce sera face à un homme. Surtout ceux qui se prennent pour dieu et qui se permettent de juger autrui comme ci il savait tout de tout le monde. Cela l'insupporte et la met dans une colère noir.

Il y a cependant un autre signe qui vous fera comprendre qu'elle se sent mal à l'aise ou vulnérable. C'est quand elle joue nerveusement avec ses cartes ou touche son collier avec insistance, le regard dans le vague. Ses expressions ne sont pas contrôler, elle n'a jamais réussi à mentir sur ce qu'elle ressentait. Elle réagis comme une enfant, et tant que sa blessure ne sera pas cicatriser elle gardera ce genre de comportement enfantin. Autant dire qu'elle ne changera jamais !

La seule façon de cicatriser sa plaie et de reprendre confiance aux hommes, principalement les solstis et de reprendre le cours de sa vie normalement. Et quel solstis voudrait prendre la peine de comprendre et tenter de raisonner une simple servante sans valeur ? A part son frère, bien entendue. Qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs mois, à cause de sa mission. Autant dire que celle-ci se sent seule parfois, heureusement qu'elle s'occupe de son amie [Azalée Black] tous les jours et que cela la libère de sa triste solitude !

Il faut aussi que j'ajoute, qu'elle est souvent en retards et s'endort n'importe où, à n'importe quel moment de la journée. Ce qui ne prouve pas son professionnalisme ! Alors si vous trouvez une jolie minette aussi petite qu'une pomme, entrain de dormir paisiblement, vous saurez qui est-ce !

Je tiens également à parler de ses deux principales passions : La création comme j'ai pu le précisé dans sa description physique, je n'en reparlerai donc pas ici.
Il y également la littérature, mais ce n'est pas vraiment une passion, c'est plus un passe temps. Donc sa seconde passion est la gymnastique rythmique. Elle en fait toujours dans le même endroit, la plage. Rarement sur le toit, ce qui voudrait dire qu'elle est triste, ce qui arrive rarement ! La gymnastique lui a permise d'avoir une agilité hors du commun, et elle s'amuse souvent à faire tarzan. Elle saute de branche en branche et parcours ainsi plusieurs Km sans être épuiser.

Contrairement aux apparences elle mange plus que trois portions par repas. Tout ce sport lui ouvre l'appétit sans pour autant lui offrir des Kg en plus. Drôle de gamine, non ?


Histoire
Jeunesse affaiblit, jeunesse vivante. Pays en flamme, pays heureux. Détresse dans l'âme, ils perdirent le ciel. Que cela signifie-t-il ? Patience, encore quelques lignes et cela vous semblera tout à fait compréhensible !

Fille d'une famille modeste, elle ne connue pas le grand luxe. Littéraire dans l'âme, elle passait son temps dans les bibliothèques des banshees et des solstis. Enfant de parents "bâtard", elle habitait avec sa mère au pays des elfes/galdras. Séparer de son père et son tendre frère, avec qui elle a une relation fusionnel et presque passionnel. Certains la voit malsaine mais eux savent ce qui en est réellement. Son frère à sept ans de plus qu'elle. Malgré qu'ils étaient séparés par quelques kilomètres, ils avaient la même destinée. Servir le chef en titre. Depuis leur naissance ils avaient été éduqué de tel sorte qu'ils honorerait leur famille en se pliant aux caprices des dirigeants.

Ce qui n'était pas prit à la légère par Reira, même si elle passait son temps à apprendre et peu à profiter ses camarades, elle était heureuse de sa destinée. Car peut de personnes avait se privilège et encore plus quand ont viens d'un milieu modeste. Avoir un travail en plus de ses études était un grand luxe pour tout les pauvres. Cela voulait dire qu'on se détachait des autres par sa prestance et elle en était fière. Sa joie contagieuse touchait 95% des personnes qu'elle approchait de près ou de loin.

C'est ainsi que cette jeune fille pauvre, fut élever. D'un foyer à un autre, d'un peuple à un autre, d'une coutume à une autre, d'un sexe à un autre. Parfois cela lui pesait, elle aurait aimer être un solstis de pur race, une banshee de pur race. En fait, elle aurait souhaiter ne dépendre que d'un seul peuple, non de deux. Mais c'était un rêve de jeune fille, qui bientôt, n'aura plus cette mentalité. Elle découvrira très rapidement, que les "anges" n'en étaient pas réellement.

C'est âgée de treize ans, l'âge mure pour les femmes banshees qu'elle rencontra l'homme qu'elle considérait comme son âme sœur. Il était beau, grand, musclé et noble. Elle tomba sous son charme au premier regard, au premier geste, aux premières paroles échangés. Son uniforme noir à carreaux blanc, comme une damier, sa chevelure verte comme l'herbe fraîche, son regard d'émeraude, sa peau pâle comme les nuages, ses lèvres rosés comme les fleurs printanières. Sans parler de sa force et sa générosité. Tout en lui était bon, cela se lisait dans ses yeux. Il avait le même âge que son frère et l'avais d'ailleurs rencontrer par son biais.

Ils mirent un peu près six mois, avant de se décider à s'ouvrir l'un à l'autre. Une magnifique romance était née. Ils auraient pu être heureux, ils auraient pu fonder une famille, partager leur vie à deux. Mais cela ne se passa pas ainsi. Laissez moi vous expliquez tout cela.

C'est seulement trois mois plus tard que leur mariage fut célébré. Il était beau, entourer des cieux et de la nature. Partageant les deux coutumes. Offrant une nouvelle opportunité à la famille Chizuku. Mais ce jour fabuleux, croisa le chemin d'un dangereux prédateur. Green Chisa, un garde, collègue de Mio [Frère de Reira] et Elizio [Epoux de Reira] tomba sous le charme de la jeune mariée, qui avait à cette époque si treize ans, rappelons le.

Il organisa un plan morbide, trafiquant l'emploi du temps d'Elizio, créant de fausses preuves, m'étant ainsi l’exécution du jeune solstis. Il l'accusa ensuite de trahison à la haute court. Son plan mortuaire se déroulait sans aucun incident. Il avait réussit son coup, Elizio avait été prit en photo en compagnie de Sidhe. Sauf, que contrairement aux apparences trompeuses que Chisa démontra, Elizio aidait uniquement une traîtresse du clan adverse.

Mais il ne pu le prouver car la Sidhe avait été abattu de sang froid par ses confrères. La seule personne capable de l'aider n'était plus de ce monde. Il compris alors l'erreur qu'il avait faite. Il fut exécuter le soir même, sans avoir pu adresser ses condoléances et ses adieux à ses proches.

Mais l'histoire n'est pas encore terminée. Car pendant l'exécution de la victime, l'assassin en profita pour kidnapper Reira. Fou amoureux de celle-ci, il lui confisqua ses cartes ainsi que son alliance. Elle ne pouvait plus s'échapper. Elle en était consciente et compris, trop tard, le manège de Chisa. Elle lui demanda des explications, le supplia de la laisser rentrer chez elle. Mais le garde à présent devenu fugitive ne plia pas a ses avances.

Il l'a maltraita quand celle-ci ne répondit pas correctement, il l'a viola quand il sentait son organe enfler. Bref, tout cela pour dire qu'il était un véritable criminelle. Qui se trompait lui-même, il se mentait pour ne pas voir l'horreur qu'il était entrain de créer.

La famille Chizuku, anéanti par la mort de leur gendre et la disparition soudaine de leur fille, fit des pieds et des mains pour retrouver sa trace. Mio le premier, il passait des heures à fouiller le logement de Chisa, sans trouver le moindre indice sur sa cachette. Il avait beau questionné les étoiles, personnes ne lui répondait. Jusqu'à ce qu'il aperçoivent des lucioles brillante comme le soleil, rayonnante comme la joie de vivre naturelle de sa sœur bien aimée.

Il compris alors que celle-ci avait enfin éveiller son dernier pouvoir, la lumière. C'est dans un sourire serein qu'il suivit les petits insectes, qui le guidait vers la tanière du grand méchant ours. Il appela quelques renforts et alla délivrer son sang. Une fois la cachette dévoiler, il entendit un cri strident. Un cri déchirant, sa poitrine se serra, à tel point qu'il cru voir son intérieur exploser. Il savait qui avait crier et se doutait du pourquoi. Reira avait été découverte, le pot aux roses des lucioles n'avait pas été prémédité par le ravisseur mais il s'en aperçut rapidement. Et celle-ci, goûta de nouveau aux coups. Visage, cotes, estomac, genoux, poignées, pieds, ... Rien n'avait été épargner, et la douleur fut telle, qu'elle fini par perdre conscience. Laissant les lucioles s'évaporer dans les airs.

Heureusement pour elle, son cauchemar allait bientôt être terminé. La garde intervint, arrêtant le coupable, qui allait être puni par ses actes et châtier pour l'éternité.

Reira qui avait à présent seize ans, avait perdu l'usage de la parole. Ne pouvant pas parler ses trois dernières années, a part pour pousser des cris de douleurs et de détresse, son langage c'était dissiper comme un nuage fasse au soleil. Le visage radieux de la jeune fille était lors devenu terne à la simple vu d'un homme, autre que son père et son frère. Sa mère lui laissa une année sympathique, la laissant reprendre usage de son corps lentement ainsi que de la parole. Lidia [Mère de Reira et Mio], as su trouver la bonne thérapie pour sa fille. Les livres, son coin pour se recueillir ainsi que les anciens dieux elfiques. Elle lui avait enseigner la religion et lui appris de nouveau les gestes à adopter fasse au dirigeant.

Le traumatisme de Reira ne pouvait se guérir qu'au fil du temps et des années, ses parents en avaient conscience. Et elle trouvait le courage de sortir affronter le regard des hommes quand compagnie de son alliance et sa foi.

C'est lors de ses dix-huit ans, qu'elle fut enfin prête pour son travail de servante. Elle été fin prête à servir la nouvelle "reine" banshee. Black Azalée allait devenir sa maîtresse ? Lisez plutôt la suite !

C'était son premier jour en tant que servante et protectrice. Mais une panne de réveille fut ce matin là. Comme à son habitude, elle arriva en retards. Enorme erreur dite vous ? Non, il valait mieux que ça se passe ainsi ! Elle envoya ses chères lucioles à la recherche de la nouvelle dirigeante. Qui la dirigèrent vers un chemin à l'est du village. Elle sauta d'arbres en arbres, courant à tout allure pour retrouver sa maîtresse. Une fois sur place, en aillant aterit sur la pointe des pieds, elle fit une courbette tout en s'excusant de son professionnalisme raté.

Après une longue discussion, une gêne partager, des sourires échanger, elles finirent par aller manger un en cas dans le restaurant du coin, discutant de la vie d'Azalée, pour en savoir plus sur elle et pouvoir la protéger à l'avenir. Plus les minutes passaient et plus les deux jeunes femmes prenaient de l'assurance l'une envers l'autre. Reira avait à présent une confiance aveugle en celle-ci, lui prêtant serment jusqu'à la mort. Elle savait que cette femme avait l'étoffe d'une grande patriarche, comme l'avait été leur créatrice, son arrière arrière grand-mère, Black Loarwenn !

C'est ici que la nouvelle aventure stridente de Reira débute ! L'histoire est basé sur les pensées du personnage, car étant banshee son sang est considérer comme 100% banshee. Non 50/50. Merci de bien vouloir le comprendre et suivre le cours de l'histoire de cette race pour votre présentation.


Prénom
>> Reira !
Âge
>> 20.
Code
>> Validée par Lili ♫
Comment as-tu connu le forum ?
>> ...
Qu'en penses-tu ?
>> ...
Selon tes disponibilités, donne une note sur ton aciduité
08/10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin's

avatar

Azalée E. Black
Admin's


Messages : 112
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 23
Localisation : ._.




MessageSujet: Re: Chizuku Elona Reira : Terminé ♠   Lun 3 Juin - 17:46

.
Fiche Validée ♪

Bienvenue chère Reira ! Very Happy

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin's

avatar

Shëreine Y. Aistacariel
Admin's


Messages : 56
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 21




MessageSujet: Re: Chizuku Elona Reira : Terminé ♠   Mar 4 Juin - 17:13

Hello ! Bienvenue parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Chizuku Elona Reira : Terminé ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chizuku Elona Reira : Terminé ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: PARTIE FLOOD :: Votre Personnage :: Fiches Validées-