Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Chezem Néfermaât



Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 24
Localisation : Avec mon aimée


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Sam 24 Nov - 9:01

Midi et demi et aucun cours pour le "vieux" jeune homme. Ces heures de trou l'exaspérait à un point inimaginable. Lui qui pour une fois voulait absolument travailler. La-bas dehors il n'avait pas sa place et il le savait. Il serait obliger de partir régulièrement pour que personne ne se doute de son état disons ... Permanent. Il ne pouvait rien y faire, dans les livres qu'il avait déniché à la bibliothèque, tous parlaient de héros ou de méchants souhaitant l'immortalité. Et bien s'il avait pu, il la leur ai bien volontiers donné. Mais impossible pour le magicien.

Même s'il y avait quelques embrouilles au pensionnat il se sentait chez lui, et ne souhaitait pas en partir. C'est vrai après tout chaque jour de nouveaux élèves arrivaient. Dans ce cas pourquoi penser de manière si pessimiste ? Il se contenta de soupirer légèrement. Et oui malgré tout ses efforts pour ne pas se laisser submerger par la nostalgie, elle revenait. Inlassablement. Il fallait quelque chose au jeune mage pour se détendre, le sport n'était pas vraiment dans sa ligne de mire, mais plutôt la musique. Aussi il se dirigea calmement et silencieusement vers la salle de détente. L'immortalité avait un bon : Chezem pouvait apprendre tout ce qu'il voulait et il n'avait pas de délai. Il se mît à sourire lorsqu'il entra et aperçut un piano. Mais ce qu'il cherchait n'y était pas. Il soupira de nouveau et se mît à chercher.

L'objet de sa recherche se trouva alors dans une vieille armoire qui était verrouillée, mais en un claquement de doigt les portes souffrirent et laissèrent apparaître des flûtes de tout types, celle qu'il souhaitait était la flûte à deux branches : la flûte à pan. Rare avaient été les occasions pour lui de jouer de cet étrange instrument, en trois milles ans d'existence il pouvait compter ses occasions sur les doigts d'une main. Mais sans la moindre réflexion il pris le bec entre ses lèvres et se mît à jouer un air lent et calme pour se ré-habituer à la mélodie.



Dernière édition par Chezem Néfermaât le Lun 3 Déc - 12:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ethaynia.forumgratuit.lu/
Admin's

avatar

Azalée E. Black
Admin's


Messages : 112
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 23
Localisation : ._.




MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Sam 1 Déc - 19:45

"Wouhou !! Ce cours est enfin fini, punaise !!"

Loarwenn sortit de la salle de classe en courant, se moquant littéralement d'avoir hurler sa joie sous le nez de son professeur, qui pensait d'ailleurs que rien, jamais rien, ne changerait cette elfe. Dévalant les escaliers, sautant sur les murs pour éviter ses camarades dans sa course, Loarwenn se précipitait vers la salle de musique. Certains élèves se détournaient sur son passage et secouaient gentiment la tête. "Décidément, cette elfe ne changera jamais !" semblaient dire leurs yeux amusés.

Reine de Shomei, royaume elfique de la Terre dissimulé aux yeux des humains, Loarwenn Black était le plus étrange, le plus loufoque, le plus mystérieux, le plus tarée et pourtant le personnage le plus abordable de RS. Abordable, elle l'avait toujours été. Mais pour le reste, il n'en était rien quelques années aupravant...
.
.
"Amaryllis R. Sasaki et Emma Swan avaient un jour ramené à Residential Strange une pauvre petite elfette tout perdue. Kaji Kaorii, fondatrice et directrice du pensionnat, l'accueillit à bras ouverts. Elle était la toute première elfe de RS et suscitait malgré elle l'attention de plusieurs personnes plus ou moins recommandables. Son joli minois, sa belle poitrine, ses yeux particuliers et ses (très) longs cheveux blonds l’amenèrent à rencontrer Chris Dregone, le seul élève de RS directeur d'une maison close. Pour lui, Loarwenn était une chance inestimable au vu de sa gentillesse et de son caractère peu colérique : une parfaite fille de joie. Mais la jeune fille ne se plia jamais complètement aux ordres de son employeur. Elle fût une des seules strip-teaseuse qui ne se déshabillait pas entièrement, refusant d'aller voir les riches clients qui avaient apprécié le spectacle et repoussant hardiment les avances du directeur.

Mais cela ne l'empêcha pas d'être souvent un peu (beaucoup) libertine sur les bords."

.
.
Loarwenn ralentit l'allure à l'approche de la salle de musique. Le son d'une flûte de pan vint alors lui chatouiller les oreilles. A pas de loup, elle approcha de la porte et l’entrebâilla doucement.
.
.
"Un jour, la joie habituelle de Loarwenn la quitta. Un évènement terrible lui avait arraché une partie du coeur à tout jamais. Sa malédiction ne lui permettait pas de porter la vie. Elle devint folle de chagrin et de douleur, elle qui voulait tant donner la vie. Jouant alors de son statut d'elfe élémentaire, elle décida d'imiter le mage le plus grand de tous les temps. Si elle ne pouvait pas donner la vie, elle pouvait néanmoins la créer..."
.
.
.
Elle poussa un soupir amusé et pénétra dans la salle promptement, jetant ses affaires dans un coin. Elle se retourna d'un mouvement souple, faisant virevolter sa longe chevelure au passage et fît face à l'inconnu qui occupait ce qu'elle considérait comme étant SA salle de musique. Elle rejeta une mèche folle en arrière et plaça ses points sur les hanches, un demi-sourire aux lèvres.

- C'est pas mal, mais il y a encore du travail, petit homme, dit-elle d'un air narquois.

D'humeur plutôt joyeuse, elle cherchait à mettre un peu de piquant dans sa morne journée. Cette personne serait donc l'objet de son attention dorénavant ! Niark niark...



S'cuse de l'attente et de la qualité déplorable de ce rp P-P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chezem Néfermaât



Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 24
Localisation : Avec mon aimée


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Lun 3 Déc - 12:31

Il jouait calmement et ce en fermant les yeux ,s'étant habitué à l'instrument. Par moment la vie était trop compliqué pour lui faire face, il valait mieux se poser et prendre son temps pour réfléchir à une solution. Chezem se souvenait du nombre de fois ou il avait joué pour se remettre les idées en place. Il sourit même en repensant au cours de musique qu'il prenait avec son ami.

Mais ce merveilleux temps qu'était l'enfance était désormais finis et, pourtant il sentit une présence dans la pièce, il retira le bec de ses lèvres et rouvrit les yeux.

- C'est pas mal, mais il y a encore du travail, petit homme.

Chezem tourna la tête vers une jeune elfe, à la chevelure dorée et incroyablement longue. Elle était charmante mais seulement en apparence. Il se leva en posant la flûte sur la table se trouvant à côté de lui.

- Petit homme ? Je suis bien plus grand et vieux que vous puissiez le penser. Dit-il en fronçant les sourcils

Il remit une de ses nombreuses mèches folles violette par dessus son épaule et la fixant de ses yeux or. Préférant ne rien dire de plus, Chezem s'approcha de l'elfe et baissa presque la tête pour la regarder. Faire un mètre quatre vingt dix n'avait vraiment rien d'avantageux se surprit-il à penser.

- Je peux savoir pourquoi vous êtes rentrée comme si vous étiez chez vous ?

Oui son comportement reflétait une certaine aisance. Son sourire, le geste de jeter ses affaires, ses poings sur les hanches ... Visiblement elle n'était pas nouvelle, Chezem se posa même la question depuis quand était-elle ici ?

Il sourit doucement en réajustant son débardeur noir et son pantalon de type militaire, il ne voulait pas paraître impressionnant mais vu sa taille et son physique plutôt avantageux ... C'était un peu rapé



Mais non c'est pas nul X) je trouve ça très drôle même ! Pas grave pour l'attente

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ethaynia.forumgratuit.lu/
Admin's

avatar

Azalée E. Black
Admin's


Messages : 112
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 23
Localisation : ._.




MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Ven 7 Déc - 21:26

- Petit homme ? Je suis bien plus grand et vieux que vous puissiez le penser. Dit-il en fronçant les sourcils

Loarwenn sentit son sourire s'élargir lorsqu'après avoir retouché sa coiffure, le jeune homme s'approcha d'elle. Il la toisait de toute sa hauteur, elle, la petite elfe qui semblait bien ridicule à ses côtés. Seulement, le sourire assuré qui ornait son joli visage imposait autour d'elle une espèce d'aura de puissance. Il était fini le temps ou elle n'avait aucune confiance en elle. Sa silhouette restait toujours aussi frêle et gracieuse mais quelque chose d'invisible et d'indiscutable l'entourait comme un halo de lumière et de sûreté, ce qui poussait bon nombre de personnes à la craindre en secret. La malédiction qu'elle portait et qui s'était accrue avec les années justifiait sûrement cette infime crainte. Pourtant, Loarwenn n'était pas le genre de personne dont les gens parlaient avec respect et admiration. Beaucoup la prenait pour une imbécile, tout en sachant qu'il ne valait mieux pas l'énerver. Une imbécile plutôt dangereuse certes, mais une imbécile surtout.

Ceux là ne l'avait jamais vu en dehors du pensionnat...

La petite elfe croisa les bras, toujours souriante et fixa l'homme de son regard confiant et plein de nargue amusée.

- Je peux savoir pourquoi vous êtes rentrée comme si vous étiez chez vous ?

A cette phrase, elle laissa échapper un rire clair. Elle leva la main et posa son index sur le torse de l'homme, en ayant toujours le même air dans le regard.

-Mais parce que je suis chez moi ! Tu dois sûrement être un de ces petits nouveaux que je n'ai pas pu accueillir. Tu ne m'as peut-être pas vu très souvent dans ce pensionnat, pourtant j'y suis omniprésente. Et quelle insolence de me poser cette question, mon mignon. Quelle insolence ! dit-elle en riant, s'écartant de lui d'un pas léger et dansant.

Ce qu'elle allait s'amuser, il ne la connaissait même pas ! Quelle chance !


(pourri pourri pourri pourri pourri ! Mais tant pis --')

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chezem Néfermaât



Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 24
Localisation : Avec mon aimée


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Ven 14 Déc - 16:43

Chezem se contenta de la fixer lorsqu'elle répondit.

-Mais parce que je suis chez moi ! Tu dois sûrement être un de ces petits nouveaux que je n'ai pas pu accueillir. Tu ne m'as peut-être pas vu très souvent dans ce pensionnat, pourtant j'y suis omniprésente. Et quelle insolence de me poser cette question, mon mignon. Quelle insolence !

-Je ne dirais pas que c'est de l'insolence mais plutôt de la curiosité.

Un petit caractère que le magicien appréciait bien. Discuter avec une jeune fille timide l'ennuyait profondément. Voilà le genre de personne qu'il aimait rencontrer. Il ne les appréciait pas forcément mais au moins une véritable discussion était possible.

Plus il la regardait et plus il remarqua qu'elle avait un sacré caractère quand même, avec son physique loin d'être impressionnant elle se permettait pourtant de lui parler telle une maîtresse à un petit enfant. Si seulement elle savait ... Quand réalité s'était elle l'enfant et lui le maître. Il sourit à cette pensée et laissa même échappé un petit rire d'amusement. Par moment Chezem avait vraiment des idées tordues.

Sur ce il saisit la main de la jeune elfe et la retira de son torse. Une personne avec du caractère et un peu trop tactile à son goût. Il se contenta de la fixer encore et encore se demandant quelle genre de phrase imprévisible la demoiselle allait bien pouvoir sortir.

- Je me nomme Chezem tant que nous y sommes.




(Arrête de dire n'importe quoi ! Moi je ris en lisant ta réponse :0)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ethaynia.forumgratuit.lu/
Admin's

avatar

Azalée E. Black
Admin's


Messages : 112
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 23
Localisation : ._.




MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Jeu 27 Déc - 17:47

-Je ne dirais pas que c'est de l'insolence mais plutôt de la curiosité.

La curiosité ! Ah, c'était bien les jeunes tout ça. Loarwenn secoua la tête et alla fouiller dans la pièce, à la recherche d'un instrument bien précis. Ce garçon l'amusait beaucoup : il pensait avoir affaire à une jeune fille de 17, 18 ans tout au plus. En apparence, elle les avait. En réalité, c'était un peu... Compliqué ?

- Je me nomme Chezem tant que nous y sommes.

Elle sourit. Après tant de familiarités, elle venait juste d'avoir son prénom. A elle de se présenter maintenant !

- Enchantée ! répliqua t-elle en plaisantant. Moi c'est Loar... Tout court ! finit-elle par mentir.

Lui dire son nom entier ? Si il ne la connaissait pas, autant se taire sur ses origines royales. Mais bon, elle avait déjà fait l'erreur de lui donner son surnom, qui n'était autre que le début de son prénom. Et puis, il n'avait pas dit son nom de famille non plus...

Au fond d'elle même, la jeune (ou pas) Reine se vexa : elle avait remarqué que cet homme faisait fi de sa beauté. Narcissique, Loarwenn se savait belle et utilisait ses charmes à tout va. Mais bon, il était vrai que la tenue qu'elle portait actuellement ne dévoilait trop rien de ses atouts et la faisait passer pour une gamine ( à Pedobear...). Mais c'était sa préférée ! Tout de même, il n'avait pas trouvé son visage adorable ? Elle se tapa le front, se trouvant elle même pitoyable. Tout le monde ne la trouvait pas jolie, les goûts et les couleurs ne se discutaient pas.

- Dis, tu viens souvent ici petit Chezem ? questionna Loarwenn d'un ton badin.

Puis, ne pouvant plus se retenir, elle finit par craquer. Elle se tourna vers le dénommé Chezem et inspira à fond.

- Je voudrais savoir... Me trouves-tu grosse ?

Une question qui taraudait son esprit depuis un temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chezem Néfermaât



Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 24
Localisation : Avec mon aimée


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Dim 30 Déc - 23:52

- Enchantée ! Moi c'est Loar... Tout court !

Le jeune mage plissa les yeux. Pourquoi avoir dit "tout court" il la fixa un moment, elle avait hésité en plus de cela. est-ce son vrai nom ? Mais après tout Chezem était assez mal placé pour critiquer les prénoms elfiques : puisque c'était le premier qu'il entendait. Il sourit simplement se demandant tout de même, si ce prénom était bien le sien. Mais après tout elle avait ses raisons. Il fallait le dire cette demoiselle intrigua le magicien rien que par son apparence. Elle était la première elfe que le jeune homme rencontrait. Les livres sont excellents pour avoir une idée des multiples créatures peuplant tout ses mondes, mais les voir restait le meilleur

Mais une question restait en suspend dans l'esprit du "vieux" jeune homme. Que faisait-elle ici ? Soit elle aimait la musique ou alors elle jouait d'un instrument. Décidément la jeune femme a la chevelure couleur or piquait sa curiosité. Au moins Il savait que les moments passés en sa compagnie ne seront jamais ennuyant. Heureusement pour lui, son quotidien des plus monotone l'agaçait tellement. Rien que d'y penser Chezem soupira.

Mais Il se ressaisit rapidement lorsque la dénommé Loar s'adressa à lui.

- Dis, tu viens souvent ici petit Chezem ?

Il soupira suffisamment fort pour lui faire savoir que l'adjectif "petit" ne lui convenait absolument pas. Mais la demoiselle l'apprendrait à ses dépends. Mais pour cette fois-ci Il ne dira rien ... Ou pas

- Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu t'obstines à vouloir m'appeler "petit" alors que je suis bien plus grand et plus vieux. Du moins ... J'en suis pratiquement sur. Dit-il avec un certain sourire. Et comme tu l'as dit tout à l'heure. Je suis nouveau : c'est la première fois que je viens.

Il soupira une nouvelle fois, combien de fois allait-il le faire ? Excellente question. Du caractère mais légèrement tête en l'air. Il retint un rire assez sonore, ce qu'il venait de penser n'était pas vraiment une phrase à dire. Et surtout pas à une femme telle que Loar. À moins de vouloir mourir sur le champ.

Il secoua la tête de droite à gauche, afin de garder son calme. Mettant sans vouloir sa longue chevelure violine en valeur, bien sur sans le vouloir. Puis la "petite et jeune" Loar se tourna vers lui avant d'inspirer profondément. Le jeune" vieux" mage ouvrit grand ses yeux dorés se demandant encore qu'est ce que l’imprévisible elfe allait encore lui réserver.

- Je voudrais savoir... Me trouves-tu grosse ?

Là se fut vraiment de trop. Et malgré lui Chezem tomba dans un fou rire des plus fou qu'il est jamais vécu. Il se recroquevilla temporairement sur lui-même tentant vainement de s'arrêter. Mais malheureusement pour Loar. Il mit un certain moment à stopper la vague d'hilarité qui l'avait submergé. Le mage se redressa lentement les yeux humides, et le regard plus lumineux que jamais.

- Comme Je le pensais ... Tu es une petite femme très imprévisible. Mais à ce point Je ne l'aurait jamais cru. Réussit-il à articuler malgré son manque certain de souffle. Il s'approcha d'elle pour la regarder dans les yeux. Mais pour répondre à ta question, Non tu ne l'est pas. Je ne vois même pas ou tu es allé chercher ça.

Apparemment les femmes sont compliquées avait dit un homme, que le mage avait croisé par hasard en pleine rue ... Il ne comprit pas pourquoi. Mais maintenant il se rendit compte que c'était bien vrai. La réponse à toutes ses questions concernant les femmes, venaient de lui être données !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ethaynia.forumgratuit.lu/
Admin's

avatar

Azalée E. Black
Admin's


Messages : 112
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 23
Localisation : ._.




MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Ven 4 Jan - 18:32

Le jeune mage éclata en un fou rire magistral et Loarwenn croisa les bras, boudeuse. Pourquoi se moquait-il d'elle ? C'était injuste ! Sa question n'avait rien de drôle, elle trouvait qu'elle avait pris du poids depuis la naissance d'Alexander. Peut-être était-ce pour cela que les hommes ne la regardaient plus comme avant ?

Lui, en revanche, n'avait pas de problème côté ligne ! Il était fichtrement bien foutu en y repensant. Elle éprouvait l'envie depuis quelques instants de lui tresser ses longs cheveux. Un jour, se promit-elle, elle se réincarnerait en homme. Sans la bistouquette si possible, car elle ne pourrait plus faire les mêmes pirouettes audacieuses. Et puis elle ne trouvait pas ce machinchose entre les jambes très gracieux. Le seul défaut des hommes qui était leur plus grand atout à la fois. Elle se permit un ricanement pervers intérieur avant que Chezem ne la tire subitement de ses étranges pensées.

- Comme je le pensais ... Tu es une petite femme très imprévisible. Mais à ce point, je ne l'aurais jamais cru, réussit-il à articuler malgré son manque certain de souffle. Il s'approcha d'elle pour la regarder dans les yeux. "Mais pour répondre à ta question, Non tu ne l'est pas. Je ne vois même pas ou tu es allée chercher ça.

Loarwenn tritura nerveusement ses cheveux une moue gênée sur les lèvres, soutenant son beau regard doré.

- Oh, c'est juste que depuis la naissance de mon fils, je me trouve rondelette... Il me fallait un avis extérieur pour savoir si j'avais doublé de volume ou non. Enfin bon, tes paroles m'ont rassuré ! s'exclama t-elle, subitement joyeuse.

Elle releva ses cheveux et lui jeta un regard joyeux. Elle entortilla la masse blonde de ses mains et une douce lumière dorée surgissant de celles-ci entoura la sorte de chignon qu'elle venait de réaliser. La seconde d'après, la lumière avait été remplacé par des racines fleuries qui maintenait le chignon à la façon d'une élastique.

- Tu sais, je continuerais toujours à t'appeler petit Chezem, même si tu es plus grand et plus vieux que moi. Après tout, j'ai eu 200 ans il y a à peine une semaine ! Enfin, je crois que c'était 200 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chezem Néfermaât



Messages : 42
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 24
Localisation : Avec mon aimée


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   Ven 18 Jan - 19:37

- Oh, c'est juste que depuis la naissance de mon fils, je me trouve rondelette... Il me fallait un avis extérieur pour savoir si j'avais doublé de volume ou non. Enfin bon, tes paroles m'ont rassuré ! s'exclama t-elle, subitement joyeuse.

Loar maman ? L'image de la voir tenant un nourrisson dans ses bras était assez surprenant mais touchant. Plus que surprenant, inquiétant ! Qui pouvait bien être le père ? À quoi pouvait bien ressembler ce fameux enfant ? Pleins de questions se bousculaient dans son esprit. Presque comme s'il venait de se prendre une claque sans raison valable. Était-ce une façon pour qu'elle se calme ?

Enfin bref Chezem regarda Loar en souriant.

- Tu sais, je continuerais toujours à t'appeler petit Chezem, même si tu es plus grand et plus vieux que moi. Après tout, j'ai eu 200 ans il y a à peine une semaine ! Enfin, je crois que c'était 200 ans...

Chezem ria de nouveau mais sans moquerie dans le fond de ses mirettes dorés.

- J'ai au moins 3000 ans ma grande mais sinon c'est pas grave. Je suis ravis de voir que tu ne vieillis pas trop mal.

Il ne dit rien au début, attendant patiemment sa réponse. Puis d'étranges scénarios plus farfelues les un que les autres apparurent dans son esprit. Mais en réalité il n'y avait que 2 options possible : soit elle montrait des signes de surprise, car après tout on ne croise pas quelqu'un vieux de 3000 ans au moins tout les jours, ou alors elle allait le prendre avec humour, croyant que le magicien lui faisait une farce. Mais malheureusement pour lui, ou peut-être pour elle. L'âge que Chezem a est bien réel. Même si il n'a vécu qu'un centaine d'années.

Car oui être enfermé dans un collier d'un ami d'enfance pour arriver ici à notre époque, ça n'est pas avoir vécu. La situation était tellement compliqué maintenant qu'il y repensait. Bientôt son optimisme à propos de l'enfant de Loar disparut comme la neige fond au soleil. Le mage fronça les sourcils en serrant les points, c'était une jeune femme semblable à Loar qui lui avait pris sa famille sous ses yeux. Il préféra tourner le dos à la jeune elfe pour se calmer, malgré le temps et de la patience toutes les blessures ne se referment pas, ainsi elles restent gravées à jamais en portant le nom de cicatrices. Cependant pour le galdra les plaies étaient encore ouvertes. Comme certains disaient elles se contentaient de se mettre en veille, pour mieux saigner à flot quelques temps plus tard.

Le poing serré, la lèvre inférieure entre les dents, l'homme aux prunelles dorés laissa couler des larmes remplis de haine et de souffrance. Si seulement il avait eu la force, oui, juste un peu plus il aurait pu les sauver. Même si c'était incorrect de penser ça de Residential Strange, Chezem préfèrait en réalité rejoindre ses proches dans l'eau-de-là. Au moins il serait en paix pour l'éternité. Alors que la, il était condamné à errer à jamais dans le chagrin pour l'éternité. Comme la vie pouvait être cruelle avec quelques un en ce monde. Mais ces quelques personnes n'ont jamais rien demandé ! C'est là, l'erreur du destin. Et même armé de toute la volonté du monde, notre enchanteur ne pardonnerait jamais à la vie ce qu'il lui est arrivé. L'ensorceleur ne s'innocenterait jamais pour son impuissance ... Non jamais !

Il demeura ainsi, dos à l'elfe au moins un quart d'heure la tête dans ses souvenirs à se morfondre la tête baisser, l'esprit remplit d'images de désespoir. Il n'attendait rien d'elle, après tout il ne la connaissait que trop peu pour lui demander un peu de compassion. Finalement il n'aurait pas dû lui révéler son âge, de cette façon ce moment de solitude lui aurait été épargner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ethaynia.forumgratuit.lu/



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne vaut une mélodie pour se détendre (pv Loarwenn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sang pour figurines avec 3 fois rien !!!
» [info] orange a rien compris
» Toujours les batteries pirate pour TZ7
» Problème découpe sur du flock
» Harvey Keitel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Le Bâtiment Central :: Salle de musique-