Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 L'apprentissage des légendes [PV Tegoshi Ôta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycanthrope

avatar

Julia Mattez
Lycanthrope


Messages : 8
Date d'inscription : 18/03/2012




MessageSujet: L'apprentissage des légendes [PV Tegoshi Ôta]   Mer 1 Aoû - 2:22

Est-ce un bon choix de rester sur sa fin ?

Voilà maintenant quelques jours que la jeune louve avait atterrit dans le pensionnat en compagnie de sa jumelle. Et ce n'est que maintenant qu'elle décida de faire des recherches sur le pays où elle avait attiré celle-ci. Le premier pays auquel elle avait pensée pour l'éloigner de la famille MATTEZ était le Japon. Pourquoi ? Parce qu'elle était sure d'une chose. Le temps était mixte. Pourquoi pas la France ? Trop près de l'Espagne selon elle. Aller dans le pays des Lycanthropes ? hors de question ! Malgré ces sentiments envers le roi, elle ne souhaitait pas le revoir de si tôt. Est-ce de la lâcheté ? En quelques sortes, elle n'avait pas envie de faire face a ses sentiments et fuyait le jeune homme comme la peste. Après s'être réveiller de mauvaise humeur, fasse au temps pluvieux de son nouveau pays, elle décida de rester enfermé pour la journée. Elle attacha sa chevelure en un chignon simple et élégant, avant d'enfiler son peignoir et de mettre des sandales. Son apparence ? Elle s'en fichait complètement. Elle souhaitait simplement connaître les saisons et compter les jours ensoleillé. Car oui, la chaleur de l'Espagne lui manquait. Ne voulant pas le montrer a sa soeur, elle décida d'y aller seule, sans la prévenir de son activité, qui, elle l'espère, la réconfortera sur son choix.

Un pied devant l'autre, elle tentait de ne pas faire de faux pas. Son corps encore endormie, assez maladroite au réveil. Elle entra enfin dans la bibliothèque, après avoir passer les obstacles des escaliers et de la foule. Elle fini par toucher son but, la source culturelle du pensionnat. La bibliothèque. Elle salua poliment les premiers passant avant de se concentrer sur son objectif. Les légendes et météorologie du pays au soleil levant. En cherchant dans les "J", elle explora le rayon consacrer au Japon. Dénichant deux, trois livres sur les sujets sélectionnés. Livres aux bras, elle monta à l'étage pour s'asseoir sur une table libre, en plein centre du plafond en verre. Elle voyait les faibles rayons lumineux du soleil qui tentait furtivement de se frayer un passage à travers les épais nuages grisâtres. Le ciel n'était pas celui d'une carte postale venu des îles paradisiaque, mais celui d'un film d'horreur. Où la tempête gronda sur une petite ville de campagne inconnu, prête à faire des ravages. Sortant enfin de ses rêveries, elle se mise a explorer la documentation avec avidité. Prête a se prouver qu'elle avait bien fait de choisir ce pays et non un autre.

Goût familier :

Au bout d'une heure, elle était à peine à la moitié du premier livre te sa pile. Les nouvelles sur la météo n'était pas si bonne qu'elle l'espérait. En effet, il y avait plus de jour de pluie et de grisaille que de beaux jours ensoleillé. Comment fera-t-elle face a autant de mauvais jours ? Prendra-t-elle l'habitude de ces réveils noirs ? Son visage devint pâle et neutre. Son charisme naturel disparut, se faisant discret, pour laisser au teint matte de la jeune fille, une couleur amère, dû au temps. Elle continua de lire le livre pour trouver des choses positives sur sa venue dans ce lieux, dans cette culture, dans ce pays inconnu et sombre. C'est alors qu'elle resta figé sur un mot futile, se concentra sur le "Tic ! Tac !" de l'horloge central de la bibliothèque qu'elle senti une odeur. Son odeur. Elle tourna légèrement et d'une lenteur indéfinissable la tête vers l'odeur. Repérant le roi de son espèce. Sa peau toujours pale, ses cheveux mi-longs toujours aussi sombre avec son regard d'océan pacifique. Son charisme horrifiait Julia. Il l'insuportait, pour la simple raison qu'il l'obligeait a le regarder marcher et prêter la moindre intention a ces gestes quotidiens. C'était comme faire salivé un chaton sur une sardine, sans lui offrir la possibilité de l'avoir un jour. Car c'est ce qui se passait entre les deux, combien même elle l'aimait ou l'aimerait, combien même elle penserait à lui, le chercherait du regard et lui offrirait son coeur sur un plateau d'argent. Lui, le roi des Lycanthropes, prêterait-il attention a une simple louve inexpérimenté ? Lui montrerait-il de l'intention ? Dieu seul sait a quel point il plaisait aux filles. C'était comme une star avec son groupe de groupie ou encore un mac avec ces prostituées.

*Que fait-il ici celui là ? Ne m'avait-il pas dit ce fameux jour, qu'il retournerait au sein de "notre" capitale pour reprendre son rôle de roi ? Ou bien, peut-être était-il en mission ? J'ai entendue dire que de nombreux rois et reines c'était réfugié ici. Etait-ce réellement vrai ? Ou bien était seulement des ragots ? Un mythe parmi tous les autres ? Cacher ma présence... Il faut que je lui cache ma présence avant qu'il ne la remarque !*


Voilà les pensées de notre jeune louve, exaspérer de le voir ici. Horrifié d'entendre son coeur battre a tout rompre pour cet homme. Cet homme inaccessible. Elle posa son visage dans ces bras, se cachant du mieux qu'elle pu, ne sachant pas cacher son aura aux yeux des autres, elle n'avait nul choix. Sauf celui de faire semblant de dormir, un jeu auquel elle n'avait pas l'habitude de jouer. Car se cacher relevait de la faiblesse. Jusqu'à présent, elle ne s'était jamais cacher de ces adversaires. Oui, elle considère Tegoshi Ôta, son propre roi comme un adversaire. L'amour est pour elle un sentiment de faible, un sentiment qu'il fallait éviter, une tentation trop forte pour ne pas en payé les pots cassés. Ces yeux à présent fermés, brillait de milles feux l'intérieur de sa tête. S'imaginant être sous un soleil de plomb, entourer de milliard de grains de sable, d'où surgirait un mini crabe orangé. Prêt a utilisé ces pinces sur n'importe qu'elle peau a sa porter. Pensent a des enfants fier de leur glace a trois étages. Aux parents installer confortablement sur leur serviette, livre ou crème solaire à la main. Et aux plus courageux, plongeant la tête la première dans l'eau tiède de la mer salé. Un doux rêve pour cette jeune fille prisonnière du temps mitigé de son pays adoptive.

Que va-t-il se passer par la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycanthrope

avatar

Tegoshi Ôta
Lycanthrope


Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2012




MessageSujet: Re: L'apprentissage des légendes [PV Tegoshi Ôta]   Ven 10 Aoû - 16:07

    ~~


    Des l'aube, Tegoshi était parti à la recherche de la bibliothèque du pensionnat. Lire il adorait ça, surtout les livres de légende humaine sur les loups. Il trouvait ça tellement stupide et drole toutes ses légendes si loin de la réalité. Mais en plus il avait entendu que la bibliothèque cachait une réserve ou se trouvait de vrais ouvrages écrit par des membres de son espèce et il voulait voir quels étaient ces livres. Il avait donc pénétré dans la pièce bien avant son ouverture officiel à 9h et avait feuilleté les livres de la réserve. En grande parti il était ennuyeux ou ce n'était que de simple copie des manuscrit originale présent à Valicania, donc il n'avait pas vraiment appris plus qu'il ne savait déjà. Après quelques heures de lecture intensive, il décida de ramasser ceux qu'il avait pris dans la réserve et de lire ceux qui se trouvait dans les étagères ouvertes au public. Il avait prit une pile assez incroyable de livre sur les lycanthropes. En faite il avait pris la totalité des ouvrages qui se trouvaient dans l'étagère puis s'installa à l'étage.

    Il lisait et ne s'occupait de rien d'autre, il était vraiment imprégné dans sa lecture mais quelque chose lui fit tout de même décollé les yeux de ses livres. Une odeur, qu'il ne connaissait que trop bien. C'est ça qui l'avait fait relever la tête, et en effet il l'a connaissait parfaitement bien cette odeur puisque c'était celle de la femme qu'il aimait plus que tout. Il la dévorait alors des yeux et elle faisait semblant de dormir. Comment le savait-il, sa respiration, elle était beaucoup trop rapide pour qu'elle soit vraiment assoupi. Il s'approcha donc de son pas léger habituel toujours son livre à la main. Il posa alors doucement le dos du livre sur la tête de la jeune fille lorsqu'il fut assez près d'elle et dit simplement avec un ton amusé :

    -Quand on veut faire semblant de roupiller on fait au moins en sorte que ça paraisse crédible quand on est un lycan.

    Il s'installa ensuite sur la chaise en face d'elle, sans lui demander son avis.

    ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'apprentissage des légendes [PV Tegoshi Ôta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos couples de légendes
» Légendes Médiévales (ou peut-être pas d'ailleurs !)
» Contes et Légendes Nathan
» Légendes de fleuves volés
» Esch sur Sûre - Nuit des Légendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Le Bâtiment Central :: Bibliothèque-