Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 1 Juin - 22:41

A ma plus grande surprise. L'un des surveillants me prévint de l'arriver d'un nouvel élève. Il n'avait pas encore de dossier, et c'est ce qui me paraissais bizarre. Depuis que je suis arrivée ici, tous les élèves avait un dossier avant de franchir le portail de la maison. Mais pour une fois, je ne connaissais rien du nouveau. A part le fait de son aura qui m'étais un peu trop familière et de son sexe. Comme tout le temps, dés que j'allais chercher un élève, je prise une bougie, une lame de rasoir et deux encens à l'orange dans mon sac.

Je m'acroupilla devant le portail et observa les nuages. Je portais l'uniforme des professeurs. Oui, je devais le rèccuperer, lui faire visiter l'endroit et courir à mon cours. Je soupira déjà de ma matinée mouvementée... Même si pour le moment, je n'étais plus la directrice, je courais quand même un peu partout. Pour passé le temps, je donnais des cours particuliers aux élèves qui le souhaitait. J'avais en projet d'ouvrir des clubs. Pour que les élèves puissent passer leur temps. Bien sure, il me fallais l'accord de Mickaël et cela allait me donner plus de travail. Mais j'en étais capable et j'allais lui prouver. Entre lui et moi, le boulot était devenue comme une guerre. En y pensent, cela me faisais rire. Rire aux éclats. Notre couple était tellement comique. C'est vrai qu'on se prenaient pas le bec souvent, c'était plus une compétition entre nous. Et c'était plutôt mignon en un sens.

Après avoir reprise ma gaieté de la journée, je me dirigea à l'arrêt de bus. Là, je regarda le temps que le bus allait mettre pour arriver. Il allait arriver dans pas longtemps. J'aurais le temps de faire ce que je voulais faire. Je prise ma bougie et ma lame de raseoir et écrivit "Zero D. K." dessus. Je brûla les deux encens et les bloqua au sol pour qu'ils restent lever au ciel. J'alluma la bougie en question et me mise a prier pour l'âme de mon enfant. Je sursauta en entendent le klaxon du bus et me retourne d'un seul coup. J'aurais pu en avoir un torticoli tellement j'avais été trop rapide. Je vis le bus et attendit de voir l'élève descendre.

Au moment ou je vis ce visage... Son visage! Je resta muette, sans pouvoir prononcer un mot. Voilà pourquoi son aura m'étais familière... Voilà pourquoi il n'avait pas de nouveau dossier, il en avait déjà un! Cette surprise fut tellement grande, que mes larmes se misent à couler sur mes joues légèrement rosés. Je le fixa, ébahit par sa beauté. Un pur ange! Je me releva tout doucement, tellement doucement que je tenais à peine sur mes jambes. J'étais tellement heureuse que tous mes sens étaient brouiller! Je me pinça le bras pour voir si ce n'était pas un rêve, un doux rêve mais non... Il était bel et bien là! Devant moi! Je sourit en même temps que mes larmes continuèrent leur chemin. J'ouvrit les bras et le serra fort contre moi en chuchotant

-Bon retour à la maison mon fils! Comme je suis heureuse de te retrouver!

Je ne voulais plus le lâcher, j'étais comme... Une fille amoureuse qui ne voulait pas se séparer de son copain pour un voyage... Ou bien encore, comme un cône est attacher a sa glace!



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Jeu 9 Juin - 22:08

Voilà le jour du grand départ .Un départ pour retrouver ma mémoire perdue dans l'abîme de l'oubli, cette mémoire qui me faisait défaut et qu'il fallait que je retrouve afin de recoller les morceaux de mon passé oublié. Alors que je préparai le peu d'effets que j'avais, c'est à dire deux armes, un bâton qui se transformait en faux et un revolver ainsi que quelques vêtements que la jeune fille m'avait donné. Bref pas grand chose qui fut ranger rapidement. C'est que la jeune fille monta dans ma chambre et me fit promette de revenir la voir, mémoire retrouvée ou non, de la tenir informée des recherches. Je lui promis tout ça car c'était la seule façon pour moi de partir d'ici. La "jeune fille" je l'ai toujours appelé comme ça car elle a toujours refusé de me donner son prénom et elle m'a jamais dit pourquoi, au début ça m'avait gêner et puis j'ai pris l'habitude de l’appeler comme ça et c'est d'ailleurs elle qui me rappela car ça aussi je l'avais oublié mais apparemment dans mon sommeil je murmurais "Zero" et j'en conclu que je m'appelais comme ça.

Mes premières recherches ne donnèrent aucun résultat personne ne savait et je commençais à me dire que en fin de compte, j'avais pas de passé, qu'il fallait que je me construise un présent avec ce vide sur une partie de ma vie. J'étais à ma troisième recherche quand je me réveillai dans un cri, le même cauchemar qui revenait sans cesser à chaque fois que je m’endormais.

* souvenir * je suis dans un endroit que je ne reconnais pas et je me bat contre quelqu'un donc le visage est flou, a coté de moi deux autres personnes, elles aussi floues, me regardent avec dureté et méchanceté et ce malgré que je ne voyais pas leur visage. Je ressentais leur haine pour moi mais je ne savais pas pourquoi. Quant à la troisième personne, elle avait un regard doux et attentionné a mon égard et des regards haineux pour les deux autres. Soudain, alors que je tombais, on me frappa et avant de sombrer dans l'obscurité j'entendis un grand cri, puis je me réveillai en sursaut comme à chaque fois*fin des souvenir*.

Je me levai et pris un bus pour aller dans un pensionnat ou toutes sortes de personnes différentes pouvaient aller là-bas. J'étais moi même différent car je pouvais prendre une forme d'esprit mais aussi j'avais des ailes dont les plumes étaient noires et blanches et j'avais d’étranges pouvoirs : je maîtrisais l'air et la foudre. Je me suis dit que là bas je trouverai peut-être des réponses à mes questions. Après un long moment j'arrivai en vue du pensionnat. Je descendis du bus et là se tenait une jeune femme, qui a ma vue se mit à pleurer. Elle se leva et me prit dans ses bras et me dit :

-Bon retour à la maison mon fils! Comme je suis heureuse de te retrouver !

Son fils ! Cette jeune femme serait ma mère ! C'était bizarre, car je ne m'en souvenais pas et je lui dit :

-Excusez moi mais qui êtes-vous, je me souvient pas de vous.

Je la fixa interloqué mais aussi dans l'espoir de reconnaître quelque chose qui me ferai retrouver mes souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 10 Juin - 12:47

Il s'excusa en me précisant qu'il n'avait aucun souvenir de moi. Mon sang se glaça et je sentie mon coeur arrêter de battre! Je le lâcha tant bien que mal et le fixa dans les yeux. Cherchant la cause de sa perte de mémoire. Est-ce parce qu'il est rester inconscient longtemps? Ou du aux coups? A vrai dire, j'étais soulager qu'il soit en vie... Quand je l'ai quitter, son coeur ne battait plus, il ne respirait plus... Quand je l'appelait il ne répondait pas. Comment est-il revenu a la vie? Aurais-je du rester a ces cotés en attendent qu'il reprenne vie tout seul? Pourtant, j'avais essayer le massage cardiaque avant que Mickaël ne m'emmène avec lui... Loin de cette scène malsaine!

Je fis un sourire, il était faux! Je le savais mais je ne voulais pas le bousculer, pas le perdre de nouveau... Je le regarda mais pas de bagage... Je prise mon sac et lui tourna le dos pour ne pas qu'il remarque les perles salés qui roulaient le long de mes joues rosés. Je tenta de cacher ma confusion qui se trouvait coincé dans ma gorges.

-Ce n'est pas grave, j'attendrais que tes souvenirs reviennent à toi, Zero.

Je fixa le ciel en attendent d'arrêter mes pleures et pour ne pas pousser un cri de douleur... Le même que quand il est mort dans mes bras. J'essuya mes yeux et me tourna vers lui avec un nouveau sourire. Toujours aussi faux que le précédent.

-Tu n'a pas de valise avec toi? Pas de vêtement? *fixe ces mains vides* Si tu veut, j'ai encore tes anciens vêtements dans ta chambre.

Je reposa mes yeux sur lui en attendent qu'il réagisse. Mais j'étais mélanger entre bonheur et confusion. J'avais besoin d'en savoir plus. Comment a t il survécu?

-Tu sait toujours contrôler tes pouvoirs? Commenta tu retrouver le chemin de ta maison? Comment a tu survécu...? Quand nous nous sommes quittez... Tu était... Mort!

Je savais que mes paroles étaient cru. Mais j'avais besoin de savoir... C'était plus fort que moi. Qui c'était occupé de lui pendant que moi je le pleurais? Pendant que je ne jouais pas mon rôle de mère. Je me sentais minable... J'étais de plus en plus indigne d'avoir un enfant. Si Mickaël savait que je pensais cela, m'aurait-il giffler? Bien sur que oui! La question ne se pose pas... Comment réagirat-il face à la réaliter? Comment acceptera t il le fait que mon fils est de retour? Le prendra t il bien?



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 10 Juin - 18:33

Elle se detacha de moi elle me sourie mais je voyait bien qu'elle totalement perdu face a ma réaction face a ma perte de memoire et je voulait de lui gacher de me retrouver en quelque sorte même si mes souvenir d'elle était effacer elle me tourna le dos et elle me dit.

-Ce n'est pas grave, j'attendrais que tes souvenirs reviennent à toi, Zero.

Et elle rajouta en voyant mes main vide .

Tu n'a pas de valise avec toi? Pas de vêtement? Si tu veut, j'ai encore tes anciens vêtements dans ta chambre.

Je lui dit en le prennat dans mes bras pour la consoler car je m en voulait de lui faire de la piene elle qui pourrai surement me donner des rensigne sur mon passé savoir ce qui passé pourquoi j avais cette balafre sur l abdomen elle se retrouna et me dit.

-Si j ai des affaire mais tres peu il tien tous dans un sac a dos mais merci d avoir garder mes ancien vêtement .
Je continuai de la serre dans les bras quand elle me dit.

-Tu sait toujours contrôler tes pouvoirs? Commenta tu retrouver le chemin de ta maison? Comment a tu survécu...? Quand nous nous sommes quittez... Tu était... Mort

J accusa le coup comme ca mort mais mort de quoi par qui et comment voila des question sans réponse que je drevait lui poser et que j esperait avoir des réponse clair en attendant c'était a moi de lui donner des réponse sur mon incoyable survie je ferma les yeux et lui.

-Ben c'est une longue histoire mais je vais tout te dire * je marqua une pose* ben en faite je fut recuelli par une jeune fille que a jamais voulut dire son prémon et de ce qu'elle ma dit elle se baladais qaund elle ma vu la au milieu d'une marre de sang au debut elle me crut morte et efforce de patience elle remarque que je respirais mais très faiblement et avec beaucoup de difficulte d allieur elle aussi a detecter ma respiration mais quand je respirais encore et au risque je meurt durant le voyage elle me transporta chez elle ou j ai dormir pendant plusieur semaine sans me revielle et quand je me reviella j été tres faible et j avais une ernome balafre sur l abdomen qui voulait pas cicatricer je suis reste longtemps au lit incapable de bouger .*je fit une nouvelle pose et repirs* de plus des que j essyait de me souvenir de quoi je me retrouve avec des maux de tête horrible et qui me laisse essoufler et ses cauchemar que je fait tout le nuit le même.Et ce que y quelque jour j entendu parler de ce pensoinnat je suis venu ici dans l espoirt de retrouver mes souvenir voila tout sais ce que je sais .

Je le regarde avec un grand sourie car malgré tout j été heureuse d avoir une mere malgre ques mes souvenir me fesait defaut je senti en elle l'âme d'une mere , une mere qui avait un flis retrouver et me fit chaud au coeur mais soudian je me sent defaire il faut que j'avais pas manger depuis hier matin que je commencer a avoir et que tout ces emotion arrangait rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 10 Juin - 23:11

Il m'agrippa le bras pour tenter de me consoler. Mais rien ne pourrait y faire, j'étais complètement perdue. Est-ce vrai qu'un enfant est un lien sacrer avec sa mère? Au point d'avoir perdue la mémoire en même temps? Je n'osais plus le regarder en face. Je ne voulais pas le peiner d'avantage ou le troubler. Il devait être assez bousculer d'apprendre que j'étais sa mère, malgret mon âge. Si seulement il savait qu'en réalité, il n'avait que trois et non dix-huit... Il ne se souvenait même plus de Tomo Misaki? Son petit ami de l'époque? Aparement, non! Heureusement que ce dernier est disparut. Quel choc aurait-il subit sinon? Je me le demandais bien!

Il me répondit en continuant de me serrer dans ces bras, je ne broncha pas. J'étais heureuse de son geste mais je savais pourquoi il faisait cela. Il avait mal de m'avoir froisser, mal de m'avoir oublier alors que je suis sa mère. Mais peut-être était-ce une bonne chose. Peut-être ne se rappelait-il pas de sa mort, ne se rappelle t il pas de mon cri sordide sorti tout droit de mes entrailles. De mes pleures, de mon incapacité a le sauver. Il aura moins mal de me voir si noir, plus noir que celle que j'étais quand je l'avais accoucher. Se rappelait il de son père? Je souhaitais que non! Cela aurait été injuste qu'il se rappel de son père qui nous a lâchement abandonner et pas de moi... J'étais prise d'une jalousie intense, la question me picotais la langue mais je n'allais pas la poser! Hors de question, en réalité, je fuyais la réponse!

Il me raconta son histoire avec un peu de difficulté, il en voulais pas me le dire mais je le sentais au plus profond de lui. Il était mon enfant, je ressentais tout ce qu'il ressentait, ce que je trouvais logique d'ailleurs. Avec mes questions, je le faisait souffrir, j'aurais peut-être du attendre un peu avant de le bombarder comme je venais de le faire? A peine arriver, il en avait déjà beaucoup. Cela le préparerait pour la suite... Car la suite sera beaucoup plus compliquer. Il était le garçon le plus connu, il était mon fils et l'es toujours d'ailleurs! Il est tellement populaire... Par chance, il est revenu vers moi, dans sa maison, tout seul. Par simple "principe" me dit-il. La chance était revenue de mon coté? Un sourire narquois anima mon visage. J'étais vraiment bizarre, sourire en pensent au bonheur qui m'avais fuit cette dernière année et qui revenait telle une fleur! Je ne tournais pas rond, c'était officiel!

Après m'avoir raconté son récit, il ne me semblait plus très bien. Il n'avait pas totalement reprit ces capacités. Savait-il qu'il fallait se nourrir de sang pour récupérer? A l'aide de ces ailes particulière? D'après ce que je comprenais de son histoire, NON! Il fallait que je lui dise, ou il ne s'en remettra jamais! je le fixa dans le blanc des yeux, incapable de fixer ces pupilles.

-Sait-tu que ton père se régénérait à l'aide du sang que je lui offrait? Sait tu que ton vrai repas est en réalité le sang? Tu a besoin de sang pour guérir plus vite que les autres, pour être complet! Tu ne te sert ni de tes crocs, ni de tes ongles mais de tes ailes! Tes ailes sont la clé... Mais, si tu le souhaite, nous devrions allez dans un endroit plus calme pour que tu puisse déjeuner. j'ai l'habitude d'offrir mon sang donc cela est dans danger pour moi. *Je souris* Après tout, je suis déjà morte, cela fait maintenant plus de trois ans que je suis devenue une esprit.

Je quitta ces bras pour éteindre la bougie d'un souffle. Nous étions en public, je voulais donc éviter de montrer mes pouvoirs aux humains qui ne croyaient pas en cela. Je ne voulais pas les effrayez et encore moins passer pour une bête curieuse! Je le prit par la main et commença a retourner vers le portail du pensionnat.

-D'ailleurs, si tu a besoin d'information sur ton passé, tu peut me le demander. Je compterait ton histoire avec plaisir. *Je souris de nouveau* De rien pour tes vêtements, je ne pouvais, je n'arrivais pas a tourner la page sur mon seul et unique enfant... Je n'arrivais pas a comprendre ta mort... D'ailleurs, tu es ange, démon et esprit... Je sais, cela fait beaucoup pour tes épaules mais bon.



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Sam 11 Juin - 18:23

Je continuai de la fixer la serrant contre ronger par les remord elle était ma mère mais j avais aucun souvenir et continua de la fixer de l' éspoir de retrouver mes souvenir mais tout ce que recolta c'était un debut de mal de crâne je me massa les tempe et j entendis ma mère me dire.

-Sait-tu que ton père se régénérait à l'aide du sang que je lui offrait? Sait tu que ton vrai repas est en réalité le sang? Tu a besoin de sang pour guérir plus vite que les autres, pour être complet! Tu ne te sert ni de tes crocs, ni de tes ongles mais de tes ailes! Tes ailes sont la clé... Mais, si tu le souhaite, nous devrions allez dans un endroit plus calme pour que tu puisse déjeuner. j'ai l'habitude d'offrir mon sang donc cela est dans danger pour moi. Après tout, je suis déjà morte, cela fait maintenant plus de trois ans que je suis devenue une esprit.

Voila encore une revelation de taille voila pourqui j avais autant de temps a guerir c 'est pracque j avais oublier que je devait, me nourrir de sang pour guerir mes blessure plus vite et pourquoi du sang quel cette caracterisque bien particuliere que je tenait de mon pere .Pere dont j avais aucun souvenir qui il t était ? a quoi il ressemblais? quels était son caractere? tant question que je n'osait poser , Elle quita mes bras et souffle sur une bougie et me pris la main et m entraina en direction du pensionnat elle me dit.

-D'ailleurs, si tu a besoin d'information sur ton passé, tu peut me le demander. Je compterait ton histoire avec plaisir. De rien pour tes vêtements, je ne pouvais, je n'arrivais pas a tourner la page sur mon seul et unique enfant... Je n'arrivais pas a comprendre ta mort... D'ailleurs, tu es ange, démon et esprit... Je sais, cela fait beaucoup pour tes épaules mais bon.

Pour ce qu'elle me dit comme quoi j était esprit/ange / demon je l avais concule par moi même que put recommencer a marche et je lui dit.

-Ca je le savais je decouvert que ange/demon et esprit en même que certain de mes pouvoir comme je metrise la foudre et l'eaupar contre le fait que je devait me nourrir exclusivment de sang tu vient de me l apprendre ce peut-etre pour ca que j ai mis tant de temps a guerir .....
Je soudian mes maux de crane ce sont plus douleur mais je serrai les dent mais continua d avancer comme si de rien était je voulait pas l inquiter pas matiement que j avais une mère et que surtout j allait enfin avoir des réponse sur mon passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mar 14 Juin - 16:17

Pendant que je parlais et lui offrait des révélations, je remarqua qu'il avait mal à la tête. Je décida donc qu'avant de retourner au pensionnat, nous allions à la pharmacie non loin de là. Même si il ne se rappelait plus de moi, je restais sa mère. Donc, je devais prendre soin de lui et veiller également à son bien-être. J'avais échouée une fois, je n'échouerais pas une seconde fois! Ah sa non! Je ne me sentirais pas impuissante deux fois, je le jure! J'allais m'entraîner nuit et jour si il fallait mais je ne lâcherais pas l'affaire. Tant que je n'aurais pas gagner de la puissance, je continuerais a m'entraîner jusqu'à ce que je sois satisfaite et que mes entraînements porte son fruit!

Nous recommencions a marcher, à vrai dire, j'avais nullement remarquer que nous avions arrêter de marcher jusqu'à ce que l'ont redémarre. Cela prouvait que j'étais belle et bien dans la lune aujourd'hui. Je me mise de légère claque comme pour me remettre d'aplomb. Je l'écouta attentivement pour ne rien louper de nos retrouvailles. Quel retrouvailles tout de même... Ce n'était pas mon enfant pour rien! Je perd la mémoire, lui aussi. Tout ceci est étrange mais la vie en elle-même est étrange après tout. Comment pouvons-nous marcher? Comment nous ne comprenons pas tout à fait notre corps alors qu'il vieillit en même temps que nous? Tout cela, est-ce que quelqu'un arrivera a résoudre ces questions? J'en doute fort! Les humains sont irresponsables et le seront toujours. Même si il s'améliore! La sagesse ne sert à rien chez un humain si il n'arrive pas a se connaitre lui-même!

Perspicasse le petit! Je souris et lui tapota amicalement la tête.

-Tu es aussi intelligent que ton père Zero. Bon, et si on se faisait un petit combat? Si tu arrive a me blesser, je t'offre mon sang comme guise de récompense, comme cela, tu te sentira mieux. Ok?!

Je sourit et vit le drapeau de la pharmacie qui formait une crois avec un serpent autour en vert néon. Je m'approcha jusqu'au pas de la porte et laissa mon fils dehors quelques instant.

-Bouge pas! Je reviens immédiatement.

J'alla lui acheter ces calmants puis ressorti de la pharmacie avec le sac à médicaments. Je lui tendit le sac en souriant bêtement.

-Tiens, cadeau. Que pense-tu de mon offre pour le combat? Bonne idée, non? Cela me permettra de voir si ton niveau a augmenter ou non. Au faite, chose que tu ne sait surement pas mais le pouvoir de l'eau, il viens de moi. Donc si tu a des questions, je suis ouverte pour te répondre.



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 15 Juin - 11:29

Alors qu'on marchait je voyiat ma mere écoute attentivement ce que je disait comme si elle buvait mes parole comme elle pas perde quoi que ce soit ses retrouvaille pour le moin étrange quand a moi je la fixait pour tente de rentrouver ce serai que des trais ou ressemble entre elle et moi afin de pouvoir me donner la confirmation de c'était bien ma mère pracque pour le moment j avais retrouver que elle et le visage de mon pere je m en souvenias pas du tout et bout d'un moment on s areta elle me dit.

-Tu es aussi intelligent que ton père Zero. Bon, et si on se faisait un petit combat? Si tu arrive a me blesser, je t'offre mon sang comme guise de récompense, comme cela, tu te sentira mieux. Ok?!


Pourquoi combattre je voulait pas lui faire et encore oin combatre contre elle je repris de notre marche et repartir dans mes penser mon mal de crane augementant peu a peu mais voulait pas y penser je regardait ou on allait je la suivait jsute car de cette ville non plus je garde aucun souvenir rien de rien je tentais de regarde autour de moi pour voir si je me souenais de quelque choses mais rien revenait et bout ma mère se retrouna et me dit.

-Bouge pas! Je reviens immédiatement.

Je leva la tête et remarqua qu'on été arretais devant une pharmacie mais pourqoi faire?? j attendis patiament qu'elle reivenne ca me paru duré une eternité mais je pouvait voir a travers la vitre qu'il avait beaucoup de mon monde.Ce fut enfin le tour de ma mère elle achate un boite et resortir et me tendis le sac et me en souriant.

-Tiens, cadeau. Que pense-tu de mon offre pour le combat? Bonne idée, non? Cela me permettra de voir si ton niveau a augmenter ou non. Au faite, chose que tu ne sait surement pas mais le pouvoir de l'eau, il viens de moi. Donc si tu a des questions, je suis ouverte pour te répondre.

Je pris le sac et regarda a l interieur c'était des medicament contre la migraine alors comme malgré que l ai cacher ellle avait remarquer et donc fait du soucis pour moi je sourie et lui répondit.

-Je veut bien me battre avec toi mais je n ai pas envie de te blesse je vient de te retrouver et je veut apprendre a te connaitre ou du moin reaprendre a te conaitre .
Je lui sourie sortant de mon sac a dos ma faux car si elle voulait se battre ben elle serait servie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mar 21 Juin - 6:00

Après lui avoir fait ma proposition, il se replongea dans ces pensées. Comme ci le mot "combat" était un mot tabou pour lui, comme ci il ne voulait plus jamais combattre ou blesser quelqu'un. Le fait de ne plus avoir de souvenirs a l'air de le terrifier également. Il ne cesse de tenter une approche avec son passé. Il était entrain d'amplifier ces maux de tête, et s'éloigner de son but. Combien de fois avis-je essayer ainsi? Combien de fois avais-je échouer à cause de la douleur? Plus on pense a s'en souvenir, moins on y arrive... Allez comprendre le sens de la vie et de ce système.

Il regarda le contenue du sac et eu l'air surpris du contenue. Je souris en voyant sa réaction, c'était assez drôle je pensais. Ou alors, c'était du a son visage rempli de douleur depuis tout à l'heure qui changeait de forme d'un coup. Pour passer de la douleur a la surprise. Cela me faisais du bien de le voir sous un autre angle, un autre angle ou il ne souffrait pas! La surprise pouvait être heureuse comme malheureuse, mais je souhaitais qu'elle soit heureuse! Un jour, ma famille sera heureuse, j'aurais tout ceux que j'aime auprès de moi et mon passé sera revenu dans ma tête. Je connaitrais toute ma vie de nouveau et je serais qui est mon ami et qui est mon ennemi. J'avancerais heureuse de la leçon que la vie ma apporter et j'élèverais mes enfants dans la joie et le bonne humeur. En leur précisant que le monde regorges de monstres et de danger et qu'il fallait donc faire attention a ce que l'on fait. Oui, c'est ce que j'avais essayer de lui apprendre a mon fils. Mais aussi têtu que son père, il ne m'écoutais pas et s'entraîner avec un homme... Un homme pervers qui était l'époux d'Emma Swann. Oui, son nom était... Chros? Christian? Cacao? Rhaaaaaaaaaa je n'arrivais pas a remettre la main dessus, jusqu'à ce que je lise une annonce avec le prénom "Chris" dessus. Je souris en me rappelant de cet homme qui considérait Zero comme son propre enfant et qui voulait le voir battre a plate couture son père.

Comme c'était drôle, mes souvenirs revenaient tout seule sans que j'ai des efforts a fournir ou quoi que ce soit d'autres. Bizarre, non? Ou naturel, peut-être? Je regarda son visage et vit cette fois-ci un sourire, j'en conclua que c'était une bonne surprise! Je me félicita moi-même intérieurement.

*Bien jouer Kao! Tu n'a pas rater ton coup, splendide!*

Il accepta ma proposition de bagarre et sortie ensuite sa faux mais me prévint tout de même qu'il ne voulait pas me blesser. Hors, pour avoir mon sang, il fallait qu'il le fasse. Pour que l'appel du sang fasse son effet, il fallait que je saigne, et je n'allais tout de même pas m'auto-blesser pour lui donner à boire? Je souris, en ricanant doucement. Je sortie mes poignards et jouais avec le temps que je lui réponde.

-Apprendre a me connaitre? Bof, je pourrais pas t'aider sur ce point là, je me rappel à peine de mon passé. J'ai des trous noirs sur les moments les plus important de ma vie comme tu en as. Pour cela que je comprend ta souffrance et que je te donne des conseils pour tes maux de tête. Je sais comme cela peut être pénible et insupportable. Mais je ne dois pas être bien compliquer a comprendre et connaitre Zero. Rassure toi! Prêt?

Je regard autour de nous et remarqua que nous étions en pleins milieu d'un foule. Je décida donc de faire signe à mon fils pour le prévenir qu'il fallait dégager du passage si notre bagarre voulait tenir la route sans faire de blesser inconsciement autour de nous. Je sauta donc d'un bond sur le toi de la pharmacie et observa le lieu, il y avait un champ non loin de la gare. Je lui montra le chemin a suivre et me dirigea vers le champ de mais. Une fois là-bas, je m'assise sur un rocher, les jambes croisés en jouant avec les pointes tranchantes des mes armes. J'attendais l'arriver de mon fils chéri!



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mar 21 Juin - 21:18

Ma mere me fixa un moment avant de sortir a son tour deux poignard donc elle joua avec leur tranchant j avais l impression que elle était heureuse a la prespective de se battre contre moi je voyait qu'elle me disait pas tout que elle esperait peut-etre que grace a ce combat je me souviendrai des choses que j avais oublier mais j croyait peu car je me suis souvent entraimer seul afin de me garder en forme sous le regarde effraire a adimatrive de la jeune fille qui j avias remarque avais jamais louper mes entraiment mais elle ma jamais poser de question sur cette entrainement ou bien même sur ma difference il était clair que j' était differente d'elle j avais des ailes au plume noir et blanche et je maitriser la foudre et l' eau alors que elle rien c'était une simple humaine qui était impressioner par mes prouesse.

C'est encore ma mere qui me sortir de mes seule souvenir en sautant d'un bond sur le toit en me disant je voyait les passant nous fixer je baissa la tête je peu frequenter le monde depuis ma resurétion et j été devenu un peu insociale.

-Apprendre a me connaitre? Bof, je pourrais pas t'aider sur ce point là, je me rappel à peine de mon passé. J'ai des trous noirs sur les moments les plus important de ma vie comme tu en as. Pour cela que je comprend ta souffrance et que je te donne des conseils pour tes maux de tête. Je sais comme cela peut être pénible et insupportable. Mais je ne dois pas être bien compliquer a comprendre et connaitre Zero. Rassure toi! Prêt?

C'est pas compliquer de comprend facile a dire pour elle pracque apparement elle avait pas tout oublier jsute quelque bride alors que moi c'était tout une vie que j avais oublier .Elle me montera un champs et apres elle se dirigea la bas un grand sourie au levre je la suiva un soupirant je voulait vraiment pas lui mal mais d'un coter je devait la battre si je voulait en savoir plus sur mon passé oublier j arriva au champ .Elle était assise en tailleur et jouait avec ses poignard je me face a elle et je sortir mes ailes que je replia derrier moi et je la fixait dans les yeux d'un regard impassible en attendant qu'elle fait le premiere geste.

-Je suis prete mère .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 22 Juin - 6:13

Il me regarda jouer avec mes poignards sans rien dire, comme ci il analysait la situation. Je lui adressa un sourire. Il me dit qu'il était près en finissant sa phrase par le mot "mère". Ce mot, il sortait de sa bouche avec une drôle de raisonnance, comme ci cela l'embêtait de m'appeler ainsi. Avant de commencer, je me leva péniblement. Et lui dit en m'approchant de son oreille.

-Si cela te fait si mal de m'appeler "maman", appel moi simplement Kaorii.

Je fis un bond en arrière et me mise en position de combat. Une fois en position, je tenta de me remémorer ces mouvements. Il était rapide... Oui, aussi rapide que lui. très agile aussi, il avait eu mon agilité et cela devait beaucoup l'aider avec sa vitesse. Je devais donc faire attention et ne pas aller trop lentement. Cela compromettrais ma petite expérience. Il avait la foudre et l'eau comme pouvoir. Moi l'eau et les ténèbres... Peut-être qu'avec mon expérience, j'utilisais mieux le pouvoir de l'eau. J'allais voir cela tout de suite de toute manière!

Je me concentra et laissa mon aura s'amplifier autour de moi. Plus elle augmentait, plus mes cheveux tourbillonnaient tout autour de mon corps fin. Me élastiques n'ont pas tenu et ont laisser mes cheveux se libérer. C'était comme ci j'avais briser les chaînes et qu'à présent, je pouvais utiliser mon pouvoir comme bon me semblais. Je rentra les lames à l'intérieur. C'est à dire, les tournèrent vers moi. Et sauta un peu partout pour prendre de la vitesse et pour détroner la vue de mon fils. Je voulais qu'il me vois un peu partout, sans sentir mon aura. Si j'activais seulement mon aura d'eau, il aura du mal a m'apercevoir car nous avions la même. Ce que je fis.

Une fois avoir cacher mon aura ténèbreuse, je lui sauta dessus en lui coupant la manche de son pull. Une fois cela fait, je me remise en position de combat devant le gros rocher, comme tout à l'heure. Je lui souris et commença mon incantation.

-*Lève une main vers le ciel et l'autre vers Zero* Mizuno oo! (Dragon d'eau)

Je joignit mes mains et ferma les yeux pour pouvoir diriger correctement mon dragon d'eau. Je le faisait faire des zig-zag puis le fit foncer droit sur lui par la tête. La queue du dragon se plaça derrière lui. Je stoppa la tête pour laisser la queue "transpercer" le corps de mon fils. Cela était sans danger potentiel, voilà pourquoi je m'amusais a faire cela.. C'était simplement pour voir comment il allait réagir et si il serait capable de me renvoyer le sort. Car dans un de mes souvenirs, il avait réussit a reproduire les sorts de son père auparavant, avec la foudre. Alors pourquoi pas avec l'eau? Cela lui donnera de l'expérience en plus et il sera préparer si quelqu'un tente de nouveau d'atteindre sa vie.



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 22 Juin - 21:34

Je vit ma mère s aprocher de moi et me murmura a l'orielle .

-Si cela te fait si mal de m'appeler "maman", appel moi simplement Kaorii.

C'est pas que ca me fesait de l apeller maman mais jsute bizzard car je me souvient pas d'elle même si je doutais pas qu'elle soit ma mere le dire me fait encore un drole d effet de le dire .Soudian je la vit se placer devant moi et je senti son aura s amplifier je ferma les yeux et me concentra sur son aura au premiere abord elle me surpirs puis je laisssa ma suprise pour me concentré sur son aura et au bout d'un moment je la senti ce deplacer en sautant autour de moi et une aura apparu mais bizzare j arriva pas la ressentir comme si elle couvrait la premiere et soudain je senti la manche de mon pull tomber elle venait de la couper et c'était reposer je rocher je souria et la regarda faire.

Je la vit lever une main et l autre vers moi et dit.

Mizuno oo!

Et un dragon d'eau arrive sur moi elle stopa sa gueule pres de mon visage et je senti sa queue me transpereser par derriere je sourie et leva a mon tour la main je ferma les yeux a me concentra et le dragon enleva sa queue de moi et il se retrouve dessus de moi je lui fit perdre sa forme inital il lui prend celle d'un faucon d'eau que j 'ai l electrifia et je baissa ma bras et fonca droit suis kao et l englobe dans un bulle d'eau que j ' eletrifai aussi puis je pris de la vitesse et passa derrier ma mère et lui donne un coup de faux au niveau de l épaule dechirant sont haut et la blessant lergement mais juste assez pour la faire saigner et me replacer en face d'elle pour voir sa reaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 8 Juil - 8:00

Rapide, rapide mais faible. Voilà la conclusion. Etait-ce parce qu'il n'avait pas l'habitude d'utiliser ces pouvoirs, ou se retenait il juste? Allez savoir! Je savais qu'il était rapide, aussi rapide que je l'étais. Sa puissance, il l'a devait a son père. Ce père qui a disparut du jour au lendemain sans donner signe de vie depuis. Ce même homme qui m'a tant blesser... Il m'a tant fait souffrir mais là n'était pas la question! En ce moment même, je faisais passer un test à mon fils. Je voulais connaitre son niveau, mais si il se retenait face à moi, le test n'allait pas marcher. Je regarda alors mon épaule et sourit.

Ne me demander pas pourquoi mais j'étais ravie qu'il avait l'une de mes armes. La faux était la meilleur arme au monde! Légerte, facilement maniable, tranchante comme un diamant et précise comme un couteau! Cela me faisais tout de même bizarre de voir mon fils, si grand alors que normalement il n'avait que trois ans. Il serait capable de parler, marcher et de comprendre les choses. Il serait en plein apprentissage. Si je ne l'avais pas laisser grandir si vite pour qu'il puisse reste avec ce Tomo Misaki qui n'a pas été capable de prendre soin de lui comme je lui avait demander. J'aurais jamais eue a souffrir inutilement comme aujourd'hui. J'aurais pu prendre mon temps avec lui, lui apprendre des sorts, des sceaux, des tours, etc... Je me sentais stupide de l'avoir fait grandir si vite alors que dans sa tête il n'était qu'un enfant de trois ans. Bien mature pour son âge!

Je passa deux doigts sur ma plaie et essuya le sang. Je porta mes doigts rempli de sang à ma bouche et lécha en fermant les yeux. Une fois cela fait, je les ouvrit de nouveaux et fixa mon fils.

-Tu doit être sérieux Zéro. Je veux voir de quoi tu es réellement capable, ne te retient pas. Surtout pas avec moi. Je t'ai lâchement abandonner en pensent que tu était mort! Je t'ai laisser alors que tu était encore en vie. Ne m'en veut-tu pas pour cela? Si oui, montre moi ta haine envers moi lors de ce combat! Je ne risque pas de mourir, alors fait ce que tu a a faire! Pour ton amour propre!

je veux qu'il comprenne qu'il ne faut faire confiance à personnes. Même pas sa propre mère! Je me leva de mon rocher et augmenta au maximum mon aura, jusqu'à briser ce rocher sans rien faire. La terre tournait autour de moi. Je me haïssais, a un point inimaginable. J'avais laisser mon enfant mourir a petit feu... Je pensais qu'il était perdue et j'avais baisser les bras trop rapidement. Même la plus mauvaise personnes au monde n'aurait pas fait cela a son propre enfant. Le sang de son sang, la chair de sa chair!

Je sauta d'un bond sur mon fils et lui lança des éclairs ténébreux. Je prise une apparence liquide et me laissa filtrer la terre. J'utilisa mon pouvoir pour lui attraper les pieds et reprise forme humaine face à lui en li lançant des boules d'eau surprise. Les boules d'eau surprise n'était rien d'autre que l'une de mes inventions. Le noyau était explosive et sombre, c'est à dire mon pouvoir des ténébres. Il est enrobé d'une carapace liquide d'eau. Sauf qu'on ne peut voir le noyau de l'extérieur. On s'en rend compte eulement quand l'attaque nous touche. Par la douleur.



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Lun 11 Juil - 17:44

-Tu doit être sérieux Zéro. Je veux voir de quoi tu es réellement capable, ne te retient pas. Surtout pas avec moi. Je t'ai lâchement abandonner en pensent que tu était mort! Je t'ai laisser alors que tu était encore en vie. Ne m'en veut-tu pas pour cela? Si oui, montre moi ta haine envers moi lors de ce combat! Je ne risque pas de mourir, alors fait ce que tu a a faire! Pour ton amour propre!

Je comprendrais pas sa haine envers elle elel disait de m avoir laisse me croyait mort mais je m en souvenait pas je me souvenait de rien je comprenais qu'elle puise s en vouloir importe, quel presonne me voyait de l état ou la jeune fille ma retrouvé auria pu me croire mort et me laisser la c'est simplement la patient de la jeune fille qui me sauva elle avais attendu des heure esperant un signe de vie de ma part ce qui mit longtemps d apres ce qu'elle dit.

Soudian ma mere augementa son aura elle était lever sur le rocher qui explosa sans qu'elle ai toucher la terre tournais autour d'elle je pouvait ressentir cette haine ,une haine que je voulait pas qu'elle contre elle car je me souvenait de rien .Elle saute me lancant des eclair noir que dispersa avec mes propre eclaire elel rpis une forme liquide et disparut je chercha serrant ma faux et quand elle reapartu elle me bloqua les peids des boule d 'eau au debut je cru que je pouvait les contrer mais quand j essayer je me retrouva touche des noyau englobe pas les tenebre ils me toucha avec .Je m ecroula sous la douleur je fixa ma mere que me regardait je reste au sol en me concentrant je libera mon coter démon et les plum qui était blanche vira a leur tour noir je me releva mon aura avait totalement chnager le coter ange et esprit avait laisse place libre au demon c'était la premiere que ca m arrivait et je paniquais quelque peut ne sachant si jarrivai a le controler.

Je leva le bras et contcentra et crée des boule d'eclair j baissa le bras et lui lanca d'dessus j en crea d'autre qui du meme style que ceux de ma mere une coquille d'eau avec un noyau electriferque je lui lancat , ma partir demon prennait plaisir a la souffrit je m envola dans un troubillon de plume je trounoilla au dessus d'elle accelerant de plus en plus et au bout d'un moment je descendi en piqué en sa direction je fit tournois ma faux et je frappa ma mere au niveau des coter des jambe sur le visage et sur le bras y laissant de profonde entaille et j attrie en face d'elle et la regarda droit dans les tyeux et lui dit d'une voix emplis de haine.

-Pourquoi !pourquoi je doit te hair!!!!! je me souvient de rien même pas de ma sois disant mort de rien mais rien dutout!!!!! je comprend pas pourquoi tu veut pas m expliquer voila ce qui m enerver pracque tu veut pas m explqiuer la pourquoi du comment !!!!!!!!!! je veut savoir je veut comprendre je n ai pas envie de reste ingorant ce qui passé!!!!!dit le moi!!!!!!

Je regarde avec mechant elle voulait que je en veulent ben voila qui avait reussi je en voualit, de vouloir m explqiuer ce vraiment passer de vouloir se battre mais pourquoi tant des question qui j esperait allait avoir des réponse .Soudian un mal de crane me pris je m ecroula sur le sol me prennant la tête entre les main je voyait des image defiler mais je voyait pas les visage toujour troubler et je perdi connaissance .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 13 Juil - 16:03

Mes paroles et mon comportement l'avait énerver, et un évènement innatendue mais dont j'étais fière était entrain de se produire grâce a mon plan. Le démon qui somnolait en lui depuis sa naissance venait de se réveiller. Pour la première fois, en face de moi! a vrai dire je n'avais pas peur, car j'avais l'habitude avec les sautes d'humeurs de son père. Enfin, j'en ai l'habitude sans l'avoir car mon corps se rappellait de ce qu'il fallait faire mais pas mon cerveau. Une chance que mon corps es sa propre intelligence! Sinon, je pense bien que j'aurais été prise de panique!

Je le regarda, stupéfaite. C'était l'une des personnes les plus proche de moi et pourtant, la plus part de mes proches sont des démons refouler. Sauf ma soeur jumelle! Mickaël par exemple, son coté démon ressort seulement quand il veut fuir la réalité ou alors, quand son corps est trop fatiguer. Zero n'a jamais eu cette faiblesse mais il l'a quand on le provoque, comme son père! J'en étais certaine! Yuri... Je n'ai jamais réussis a perçer son mystère, je sais juste qu'elle n'ai pas toute seule dans sa tête! Sa, j'en étais persuader depuis notre toute première rencontre!

Mes yeux ne quittait pas mon fils des yeux, je m'interdisais de cligner des yeux, même si ceux là pleurait tellement ils brûlaient à cause de l'air impur qui nous entouraient. Des boules élèctrifier fonçèrent droit sur moi, je les esquivait le mieux que je le pouvais. Puis, les boules surprises comme celles que j'avais inventer fonçèrent droit sur moi. Je tenta de contrôler l'eau pour éviter le noyau élèctrique qui se logeait a l'intérieur mais je ne pouvais pas. Je me les prisent de pleins fouet. Je serra des poings et des dents, et fixa sa partie démon qui souriait sadiquement en voyant mon corps de couper en petit morceaux, tout doucement.
Ces plumes que je tentais d'esquiver en me protégent avec un écran protecteur d'eau, je savais de quoi elles étaient capable et elle m'aveuglais. Je ne pouvais voir ce qu'allait faire mon fils... Du moins, jusqu'à ce que je le vois me foncer dessus tel un aigle qui a repérer sa proie. Après m'avoir donner de violent coups avec sa faux un peu partout sur le corps, il se mit face à moi, pieds au sol. je le fixa dans les yeux, j'étais heureuse qu'il eu prit sa revanche. Je me créa un fauteuil en eau, et me laissa tomber dedans.

Il commença a m'adresser la parole, dans un combat, il ni a pas le temps pour le repos, pas le temps pour la parole. Je pensais que vaan lui avait apprit cette règle...
Une fois ces paroles finis, je me leva et le giffla. Je ferma les yeux puis laissa échapper un soupire de ma bouche. J'étais fatiguer de le voir pleurer comme une fillette! J'aurais du laisser son père le forger...

-Ecoute moi bien Zero, tu n'a aucun droit de me demander le pourquoi du comment. Si tu veut des informations, il suffit de demander! Si tu ne te rappel pas, c'est que ce n'es pas le moment de t'en rappeler. Maintenant si tu veut bien...

Je n'eue pas le temps de finir ma phrase et mon explication que je le vit tomber comme rien sur le sol. Je m'agenouilla au sol en tenant sa tête entre es mains que je posa délicatement sur mes genoux. Je lui jetta de l'eau sur la figure.

-Debout mon fils, ce n'es pas le moment de faire un somme...



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Dim 17 Juil - 16:27

Juste avant de sombrer dabns l incociences ma mere se leva de son fauteuil d'eau qu'elle avait crée et s approcha de moi et me gifla et me dit .

-Ecoute moi bien Zero, tu n'a aucun droit de me demander le pourquoi du comment. Si tu veut des informations, il suffit de demander! Si tu ne te rappel pas, c'est que ce n'es pas le moment de t'en rappeler. Maintenant si tu veut bien...

Ca sa voix si lointaine et je sombra dans l inconcience et je refit le même cauchemar je me trouvait toujour au même endroit entorué de presonne dont le visage est toujour toujour troublé le combat commenca je me battais contre des presonne dont j avais aucun souvenir et soudian on me frappa a l adomen et je m ecroula au sol mais avant de sombre de nouveau dans le noir le plus profond j entendsi une voix dire mon mon et puis un visage apparus ......celui de ma mere ..........je me reveilla d'une bond je sentais me visage trenmper et ma mere me dire se menagement.

Debout mon fils, ce n'es pas le moment de faire un somme...

Je me releva d'un bond en recupera ma faux au passage et me mit en position de combat pret a demondre malgré le fait que le visage m ai apparut ce qui me troublait mais je lui dit rien car ele voulait pas répondre a mes question pouquoi me répondrai t-elle a celle ci? et pourtant j avais besoin d expliquation mettre des mot des trou noir mais je drevait trouver les réponse par moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 29 Juil - 16:49

En réalité, si il était ainsi aujourd'hui, c'était uniquement ma faute. je le savais mais je préfèrais remettre cela sur son dos ou celui de son père pour soulager le poid que j'avais déjà sur les épaules... C'est moi qui le défendait tout le temps alors qu'il voulait apprendre a devenir aussi fort que son père, voir plus fort. Quand il était plus jeune, quand c'était encore mon fils et que rien de tout cela était arriver, il était fort, aussi fort que n'importe qui mentalement. Mais, je l'avait trop materner, je l'avait trop sermoner sur le combat. Je lui disait que c'était inutile... Je m'en rappel à présent... Ce coup de théâtre mais fait prise conscience que si tout cela était arriver, c'était uniquement ma faute et celle de personne d'autre... Une image, d'un enfant, un petit garçon qui savait à peine marcher, et qu eje laissait jamais seul plus d'une minute sans m'inquièter pour son sort... Il était rayonnant, toujours souriant et pourtant si combative!

Je sentie mes joues s'empouprer, mes yeux s'embuer. Mais je ne devais pas pleurer, pas devant lui. Sinon, il se sentirait surement coupable alors que la coupable, celle qui aurait du être condamner comme Vaan l'était aujourd'hui, c'était moi!
Il se releva d'un bond, réccupera son arme et se remit en position de combat. J'étais fatiguée... Fatiguée de tout ces souvenirs malsaint qui revenait à moi dés que j'étais heureuse. J'en avais marre et j'aurais dû écouter l'homme avec qui je partageais aujourd'hui ma vie, l'homme que j'aime. J'aurais dû suivre son conseil, celui de ne pas tenter de me rappeler de mon passé.... Je regarda mon fils, lasse. Je ne voulais plus me battre, mais lui avait une dent contre moi et je l'avait pousser a se battre. Je devais donc finir ce combat pour pouvoir rentrer à la maison, me cacher sous ma couette et repenser a ma nouvelle découverte.

Son visage était surpris de me voir... Avait-il déjà oublier pourquoi sommes nous ici? Qui étais-je pour lui?... Je ferma les yeux assez longtemps pour évacuer la buer qui c'était former dans mes yeux. Je serra des dents pour stopper mes tremblement et me leva et me laissant tomber sur mon siège en eau. Mon corps allait bien mais mon cerveau était perdue. Je le fixa un bon moment, en attendent qu'il se détende, mais il ne bougeait pas de cette position. Je poussa alors un long soupire et décida de répondre a quelques de ces questions. Cela ne m'enchantais guère, mais si je ne le perdais pas définitivement en lui répondant, je le ferais. Même si dans tous les cas, je le perdrait... Je croisa mes jambes et déposa mes bras dessus. Je lui créa un siège d'eau pour lui aussi et l'invita a s'asseoir et a m'écouta d'un geste de la tête. Je ne regarda pas si il avait accepter ma proposition mais je commença mon long récit. Les yeux river au ciel.

-Tu voulait savoir les conditions de ta mort? Je vais te l'avouer... *soupire* Nous étions dans une usine désafecter, nous étions a la recherche de ton père, Mickaël nous aidaient. Mais, il se trouve que la personne qui nous avaient donner cette indice était un sbire de ta grand-mère paternelle. *serre les poings avec un visage neutre* Nous avions suivit les instructions comme des moutons... En pensent que nous allions le retrouver. A cette époque, j'étais encore amoureuse de ton père et je voulais a tout prit le retrouver... Je voulais que nous reformions la famille que nous avions toujours été. Mickaël pensait que c'était une mauvaise idée, que nous devions faire table rasse du passé et nous construire un futur solide. Sur ce point, il n'avait pas tord!

Je posa mon regard quelques secondes sur mon fils, du moins, sur son visage. Mais je ne décrypta rien. Il devait attendre la suite de l'histoire... Je referma les yeux en me mémorisant la scène... J'avais une boule dans la gorges mais maintenant que j'avais commencer, je devais finir... Je ravala difficilement la boule et chassa mes peur et mes craintes pour me replonger dans le récit de notre vie. La vie de notre vie fleurit et heureuse...

-Une fois que nus fûment sur le terrain de chasse, nous ne pouvions plus en resortir. Toutes les issues étaient boucher, le temps que l'ont s'en rendent compte, ta grand-mère avait fait son apparition dos à nous. Je l'avais déjà vue, et je l'avait facilement reconnue. On n'oublie la femme qui a mise au monde l'homme qu'on aime, n'est-ce pas? A cette époque, tu sortait avec un jeune démon, il s'appelait Miyasaki Tomo... C'est lui qui t'a fait prendre 15 années d'un coup, normalement tu aurait du avoir seulement 4 ans aujourd'hui. Mais bon, passons. Mickaël voulait nous protéger, mais ton grand-père, avait défier Mickaël, le démon qui somme en lui, c'est réveiller et a accepter le défi. Ta grand-mère avait le champ libre. Elle voulait te tuer, te tuer car tu était l'enfant de son fils, de son fils qu'elle détèstait tant à cause de son métissage mi-ange, mi-démon. Elle le trouvait faible, elle qui était l'une des plus grandes démones de l'enfer.
Elle a donc commencer a se battre avec toi, je suis intervenue et nous avons commencer a nous battrent. Mais, elle avait le dont de poser des sceaux. Et m'avais manipuler... Je me suis mise donc a attaquer ces sbires au lieu de te protéger. Mon cerveau s'efforçait a se diriger vers toi mais le corps obéissait au sceaux. Et ce qui n'aurait du jamais arriver, arriva... Elle te tua... Rigola et disparut avec toute sa horde de démon et ton grand-père. Mickaël et moi même étions gravement blesser. Mais tu était plus important que ma santé. Je me suis donc mise a courir vers toi et a t'appeler. Mais tu t'es mis a me sourire et a me dire que je devais toujours garder mon sourire, toujours être heureuse et ne jamais m'en vouloir... Je suis rester près de deux heures avec ton corps inerte dans mes bras en pleurent ta mort. En essayant de te réanimer mais sans succès... Du moins, c'est ce que je pensais jusqu'à aujourd'hui! Mickaël ma forcer a rentrer à la maison... Du moins, je m'en rappel jusqu'au moment ou j'ai déposer ton corps ensuite, c'est un trou noi... Et je n'ai jamais réussit a m'en rappeler!

Je n'osa pas ouvrir les yeux, je savais que la boule était remonter et que mes larmes montèrent. J'avais chaud et froid et je ne me sentais pas bien... La pression me donnait le vertige et raconter cette histoire, cette histoire que je hais tant était un supplice pour moi. Mais ce qui me faisais encore plus mal était d'attendre la réaction de mon fils. La chair de ma chair, le sang de mon sang...



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 5 Aoû - 10:35

Ma mere me fixait et je regarde de nouveau en attendte de sa prochaine attaque et surtout le faite que je ai revu son visage pramis mes souvenir flou était encore bien present soudian elle fit apparaitre un seige d'eau et me dit.

-Tu voulait savoir les conditions de ta mort? Je vais te l'avouer...

Elle soupira et j alla m'assoir a coter d'elle avide de en savoir plus sur ma mort et surtout qui m avait soit disiant tuer elle les yueux river au ciel et commencer son recit .

Nous étions dans une usine désafecter, nous étions a la recherche de ton père, Mickaël nous aidaient. Mais, il se trouve que la personne qui nous avaient donner cette indice était un sbire de ta grand-mère paternelle. Nous avions suivit les instructions comme des moutons... En pensent que nous allions le retrouver. A cette époque, j'étais encore amoureuse de ton père et je voulais a tout prit le retrouver... Je voulais que nous reformions la famille que nous avions toujours été. Mickaël pensait que c'était une mauvaise idée, que nous devions faire table rasse du passé et nous construire un futur solide. Sur ce point, il n'avait pas tord!

Elle me fixait et elle put de decrire un visage neutre sans aucue emotion car similais doucement ce qu'elle me disait et surtout l accepeter.Soudian elle continua.

-Une fois que nus fûment sur le terrain de chasse, nous ne pouvions plus en resortir. Toutes les issues étaient boucher, le temps que l'ont s'en rendent compte, ta grand-mère avait fait son apparition dos à nous. Je l'avais déjà vue, et je l'avait facilement reconnue. On n'oublie la femme qui a mise au monde l'homme qu'on aime, n'est-ce pas? A cette époque, tu sortait avec un jeune démon, il s'appelait Miyasaki Tomo... C'est lui qui t'a fait prendre 15 années d'un coup, normalement tu aurait du avoir seulement 4 ans aujourd'hui. Mais bon, passons. Mickaël voulait nous protéger, mais ton grand-père, avait défier Mickaël, le démon qui somme en lui, c'est réveiller et a accepter le défi. Ta grand-mère avait le champ libre. Elle voulait te tuer, te tuer car tu était l'enfant de son fils, de son fils qu'elle détèstait tant à cause de son métissage mi-ange, mi-démon. Elle le trouvait faible, elle qui était l'une des plus grandes démones de l'enfer.
Elle a donc commencer a se battre avec toi, je suis intervenue et nous avons commencer a nous battrent. Mais, elle avait le dont de poser des sceaux. Et m'avais manipuler... Je me suis mise donc a attaquer ces sbires au lieu de te protéger. Mon cerveau s'efforçait a se diriger vers toi mais le corps obéissait au sceaux. Et ce qui n'aurait du jamais arriver, arriva... Elle te tua... Rigola et disparut avec toute sa horde de démon et ton grand-père. Mickaël et moi même étions gravement blesser. Mais tu était plus important que ma santé. Je me suis donc mise a courir vers toi et a t'appeler. Mais tu t'es mis a me sourire et a me dire que je devais toujours garder mon sourire, toujours être heureuse et ne jamais m'en vouloir... Je suis rester près de deux heures avec ton corps inerte dans mes bras en pleurent ta mort. En essayant de te réanimer mais sans succès... Du moins, c'est ce que je pensais jusqu'à aujourd'hui! Mickaël ma forcer a rentrer à la maison... Du moins, je m'en rappel jusqu'au moment ou j'ai déposer ton corps ensuite, c'est un trou noi... Et je n'ai jamais réussit a m'en rappeler!

Elle debiter la fin de hsitoire telement vite comme elle s envoulait de ma mort mais j avais enfin une identite sur le presonne qui m avait tuer mais c'est pas pour autant que été soulager et je fixait ma mére elle smeblais souffrit de ce qui m était arriver et une implusion je pris dans mes bras et la serra fort et je lui.

-Maman tu a pas a t'en vouloir de ma soit disiant mort car ce n ai pas de faute alors areter de t en vouloir et dit toi que j amais je t en voudrai!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 5 Aoû - 18:56

A la fin de son histoire, il me regarda avec insistance. Je n'oa à peine supporter son regard de plus de deux secondes. Comme j'étais faible... C'est pas en m'entrainent tous les jours que je deviendrais aussi forte que je le souhaitais, c'était en renforçant mon mentale. Je le savais pourtant... Mon coeur avait volontairement changer mon pouvoir au départ de Vaan. Car il était devenu noir, mon pouvoir et devenu sombre également! Comment avais-je pu oublier cela? Oublier ce discours sur ces idiots qui ne pensait qu'à leur puissance et non a leur mentale?! Depuis les derniers évènements de mon histoire, j'avais laisser mourir la partie joviale qui était en moi. Depuis peu, je tentais desesperement de la faire revivre.

Prit d'une impulsion en me voyant ainsi, mon fils me prise dans cs bras. Cela aurait du me faire plaisir, mais pour moi, c'était comme ci il avait pitié de sa vieille mère qui refoulait son passé douloureux. Refusait la mort de son fils et de son impuissance. Jamais il m'en voudrais? C'était faux! J'en étais certaine! Comment pardonner a une personne de confiance le fait qu'elle nous ai trahit? Peut-être ne m'en voulais t il pas car j'étais faible... Ou simplement car j'étais sa mère... C'est justement parce que je suis sa mère que j'arrivais pas a me le pardonner!

Je le serra dans mes bras a mon tour, mon fils était redevenu lui-même. Aussi gentil et compréhensive qu'autrefois. Cela me fis du bien et plaisir. Allait-il mieux? Je le souhaitais secrètement!

-Je suis désolée, mais je ne peux rien y faire, je suis obliger de m'en vouloir... J'ai abandonner trop vite. Et je m'en voudrais surement toujours. Mais je ne peux t'aider a recouvrer la mémoire entièrement pour la simple raison que la mienne n'es pas totalement recouvrer. Mais quand ce sera le cas, et si tu n'es toujours pas guérit, je te promet de te dire tout ce que je sais.

Je le repoussa doucement, douloureusement et lui sourit. Je le prit par le bras et me dirigea vers l'établissement, de retour enthousiasme, je souris et me mise a courir vers notre maison.

- Et si tu revenait là ou tu es né mon fils?



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Mer 10 Aoû - 21:27

Ma mère me serra contre elle et me dit.

-Je suis désolée, mais je ne peux rien y faire, je suis obliger de m'en vouloir... J'ai abandonné trop vite. Et je m'en voudrais surement toujours. Mais je ne peux t'aider a recouvrer la mémoire entièrement pour la simple raison que la mienne n'es pas totalement recouvrer. Mais quand ce sera le cas, et si tu n'es toujours pas guérit, je te promets de te dire tout ce que je sais.

Elle me repoussa doucement mais je pouvait apercevoir de la douleur elle me pris la main et m’entraina vers et me dit.

- Et si tu revenais là ou tu es né mon fils?un endroit dont je me rappelais pas

Je la regarda un peu surpris ou j était je m en souvenais pas tout mes souvenir après ma mort c’était effacer comme si elle voulait que je reparte du début et donc je suivis ma mère en regard autour moi dans l’espoir de me rappelle quelque chose mais rien me revenait .Je laissa ma mère me guider des gens nous disait bonjour mais aucun de leur visage me disait quelque chose je baissai la tête quelque déprimer par mon trou noir qui me gâchais ses retrouvais avec ma mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Ven 26 Aoû - 16:04

La plupart des élèves du pensionnat connaissait Zéro. Ce qui es normal, il es né ici, avec la plupart de mes amis près de nous. Je voulais que Yuri apparaisse comme par magie pour que je lui dise la bonne nouvelle. Que Zéro n'était pas mort, qu'il était revenu à nous par pur hasard. Je sais que Yuri avait été aussi infecter que moi la pseudo-mort de mon fils, elle en était la marraine et c'était tout naturel.

Mais tous les élèves que nous rencontrons était pour la plupart nouveaux. Zéro ne les connaissaient donc pas tous. Je regarda du coin mon fils après avoir saluer tous les élèves. En voyant qu'il baissait la tête, je me mise devant lui et lui prit le visage entre mes mains en lui souriant chaleureusement.

-Zéro, la plupart des personnes qu'on viens de croiser sont nouveaux, tu ne peut donc pas les connaitre, rassure toi. Ceux que tu connait, m'aide a diriger le pensionnat. Comme ta tante Tsuyuki. Peu importe si tu te rappel des élèves ou non, d'accord? Ce qui importe à présent, c'est le fait que tu te rappel de ta famille. Même si je sais que pour le moment tu ne peut pas et personnes ne t'en voudra pour cela.

Je lâcha son visage et regarda le bâtiment tout neuf du pensionnat.

-Tout nous es revenus et cela fera aussi plaisir aux autres, qu'à moi-même. Mickaël en sera ravie même si je suppose qu'il sera un peu dur a cerner au départ, Tsuyuki en sera émue et Yuri sera tellement heureuse qu'à tout les coups elle te serrera dans ces bras comme jamais.

Je me mise a rigoler a cette simple pensée qui était si enfantine mais tellement rassurante.

-Et si tu ne te rappel pas de l'endroit, c'est parce que nous avons fait des travaux et que la plupart des choses que tu voit aujourd'hui, ni était pas a ta naissance mon fils.



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Dim 28 Aoû - 8:50

Ma mère me pris le visage dans ses main et me dit.

-Zéro, la plupart des personnes qu'on viens de croiser sont nouveaux, tu ne peut donc pas les connaitre, rassure toi. Ceux que tu connait, m'aide a diriger le pensionnat. Comme ta tante Tsuyuki. Peu importe si tu te rappel des élèves ou non, d'accord? Ce qui importe à présent, c'est le fait que tu te rappel de ta famille. Même si je sais que pour le moment tu ne peut pas et personnes ne t'en voudra pour cela.

Elle me lâcha le visage et fixait un bâtiment qui semblais neuf et elle rajouta

-Tout nous es revenus et cela fera aussi plaisir aux autres, qu'à moi-même. Mickaël en sera ravie même si je suppose qu'il sera un peu dur a cerner au départ, Tsuyuki en sera émue et Yuri sera tellement heureuse qu'à tout les coups elle te serrera dans ces bras comme jamais.

Elle rigola avant de rajouter une fois de plus.

-Et si tu ne te rappel pas de l'endroit, c'est parce que nous avons fait des travaux et que la plupart des choses que tu vois aujourd'hui, ni était pas a ta naissance mon fils.

Je regarda ma mère elle semblais si heureuse de mon retour et je ne voulait pas gâcher ce bonheur retrouver quand je rencontrai les personne qu’elle me parlerai essayerai de deviner qui est qui par déduction ou je leur demanderai mais pour le moment j avais besoin de me ressourcer a mes racine la ou je suis née la ou passe une partir de ma vie je marcha silencieux dans la cours a regarder autour de moi .J avais toujours cette impression d’être plonger dans l inconnue et je me retournai pour fixai ma mère et je lui dit.

-Je ferai de mon mieux pour me intègre de nouveau ici je n ai plus envie de causer des soucis ou même de la tristesse tu a trop souffert jusqu'a maintenant tu a le droit d être heureuse toi aussi !.

Je la pris dans mes bras et la serra fort contre moi .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 25
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Dim 28 Aoû - 10:27

Après mes paroles il me regarda fixement. Je lui adressa un sourire et écouta ce qu'il avait a me dire. Il parla de souffrance, ce que j'avais vécu n'était pas de la souffrance mais plus que cela. C'était l'enfer absolu. Le seul rayon de soleil que j'avais eue c'était Mickaël. Oui, j'avais ma soeur mais elle aussi était plonger dans ces propres ténèbres. Mais il ne faut jamais sous estimer les Kaji, n'est ce pas? Comme j'avais eue l'occasion de le constater, même si la mort était a nos trousses, nous nous relevons toujours. Une caractéristique que j'avais connue auprès de mon père et mon grand frère. Ils étaient tous si fort, pour les humains la chose qu'il ne faut jamais sous estimer es le mental. Pas le physique, pas la force, ni l'intelligence mais la force mentale. C'est ce qui nous différenciait des autres familles voisines.

Je m'en rappel a présent, de la force qui est en nous. Tsuyuki le savait aussi, j'en étais persuader. les jumeaux était comme une punition de dieux d'après le voisinage. Mais mes parents n'écoutait pas les commérages des autres, pour eux nous étions leurs enfants. Et ce jusqu'à la mort, même après je le savais. Même si ils ne pouvaient plus nous revoir, je savais que jamais nous baisserions dans leur estime pour nous. Ils avaient une telle confiance, je me sentais tellement bien quand ils posait leur regard sur moi que je voulais redevenir humaine. Retrouver ma famille et leur présenter mon compagnon ainsi que mes enfants. Leurs montrer que tout leur amour m'avais sauver. Avait sauver mon âme de l'enfer éternel. Mais je n'en avais guère la possibilité et je ne me rappelais plus de leur adresse... Peut-être que si j'en parlais avec Tsuyuki, tout irait mieux. Mais avant cela, je devais incculquer a mon fils, ce que mes chères parents m'avais appris.

Je l'enlaça aussi fort que je me le permettais et ajouta en lui caressent ce cheveux soyeux, toujours aussi blanc que ceux de son père.

-Mon fils, je n'en avais pas eue le temps. Mais je tiens a rattraper le temps perdu. Et je voudrais t'élever avec tout l'amour que t'es grand-parents mon élever. C'est à dire avec beaucoup d'amour et de sagesse. Un jour, j'aimerais te présenter a eux; mais il faut d'abord que j'en parle avec Tsuyuki. D'ailleurs, si tu le veut bien, nous allons la rejoindre. Es-tu d'accord pour retrouver ta famille, même si tu ne t'en rappel pas encore?



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org
•/ Esprit, Ange & Démon /•

avatar

Rain Dream
•/ Esprit, Ange & Démon /•


Messages : 43
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 29




MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   Lun 29 Aoû - 21:31

Ma mère me caressa les cheveux en me serrant contre elle et elle me dit.

-Mon fils, je n'en avais pas eue le temps. Mais je tiens a rattraper le temps perdu. Et je voudrais t'élever avec tout l'amour que t'es grands-parents mon élever. C'est à dire avec beaucoup d'amour et de sagesse. Un jour, j'aimerais te présenter a eux; mais il faut d'abord que j'en parle avec Tsuyuki. D'ailleurs, si tu le veut bien, nous allons la rejoindre. Es-tu d'accord pour retrouver ta famille, même si tu ne t'en rappel pas encore?

Une famille c’est mot qui sonnait inconnu pour moi mais ca pouvait pas me faire du mal de rencontrer ceux qui m avait connu avant ma perte de mémoire il m’aidera de le chemin de ma mémoire ou même me raconter des anecdotes. Je lui dis avec sourie.

-J ai hâte de les rencontrer de nouveau je suis sur que ca va leur plaisir a tous de me revoir ou alors ils vont être sacrément surpris. J’ai hâte de voir leur tête.

Je rigolai ca fessait si longtemps que j avais pas rire .je regarde ma mère toujours avec un regard rieur je me sentais bien depuis longtemps et je voulait pas que cette joie retrouvé é soit gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour d'une mère est éternelle [PV Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Arrêt de train-