Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin's

avatar

Stone Ian K.
Admin's


Messages : 220
Date d'inscription : 07/07/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Ven 2 Mar - 19:11

Quand un voeu se réalise :


Le temps s'était adouci, le vent était légèrement chaud et peu présent. Les nuages était d'un blanc éclatant, le ciel d'un bleu azur typique du sud. Et le soleil! Enfin présent dans nos vies, cela faisait de longs jours qu'on ne l'avait pas vu apparaître. Et je commençais a avoir réellement froid. Pas physiquement mais moralement. Cela me fatiguais, sa me pompait toute mon énergie. Pour profiter de cette journée miraculeuse, je décida d'aller à la piscine du pensionnat. Peut-être y aurait-il du monde, peut-être pas. De toute manière, les filles d'ici aimait bien parler sur moi. J'en avais l'habitude, depuis mon arriver c'était la même chose. Elle s'ennuyait tellement qu'elle me jalousais. Mais j'étais bien plus intelligente qu'elle sur ce terrain là et a vrai dire, j'aimais bien les faire parler un peu plus chaque jour. Je trouvais toujours une nouvelle chose choquante a faire. Pour cela que j'alla m'attacher les cheveux, mit mon maillot de bain. Qui était bleu, en deux partis, avec de fausses écailles qui brillait sous les rayons solaires. Je mit par dessus une robe d'été, légère et transparente. On pouvait distinguer toutes mes formes a travers. Un sac en pailles colorés dans une main, portable dans l'autre.

Bien entendu, le portable n'était qu'une façade pour dire : "J'ai des amis et pas vous". car la réalité était tout autre. Je n'avais pas beaucoup d'amis. A vrai dire, j'en avais que deux. Kaji Kaorii et Sasaki Reira Amaryllis. Mais je m'en portais très bien. A quoi allait me servir 'avoir dix millions d'amis? Si elles n'était pas comme Amaryllis? A rien! Elles ne serait pas toute a mon écoute, je ne serais jamais à l'écoute de toutes. C'est sur, plus on es, plus on s'amuse. Mais a deux, on peut tout aussi bien s'amuser! C'est ce que m'a apprit la vie, ces dernières années. Mes cheveux fouettait légèrement mon dos, se balançant de gauche à droite. Mes pieds enfouie dans une paire de ballerine turquoise, fondait littéralement sous la chaleur du soleil. Mes bracelets s'entre choquait les uns des autres, créant une mélodie au passage.

L'eau, un élément majeur pour la survie humaine :


Je pénétra dans l'entrée, passant les vestiaires masculins. Pour entrée dans celui des filles, je prit un casier, n'importe lequel. Et déposa mes affaires à l'intérieur, prenant seulement ma crème solaire. Je n'aimais pas avoir le teint bronzé. Elle ne m'allais pas, du moins, pour moi. Je le ferma à clé le casier et attacha celle ci a ma cheville gauche. Sortant des vestiaires pour me diriger vers les douches, que je dépassait également. Il y en avait deux autres dehors, et je voulais d'abord prendre ma place dans les tribunes avant de me mouiller. Ce que je fit d'ailleurs. Je monta trois marche, et me dirigea vers un coin tranquille. Entre l'ombre et le soleil. J'y déposa ma robe d'été, bien plier ainsi que a crème solaire.

J'alla ensuite mouiller mon corps sous la douche extérieur. Personnes en vue pour le moment, tant mieux! Ils ont dû tous aller se réfugier à la plage. Ce qui me laissais le champ libre pour me mettre à l'aise. Et quand je dis à l'aise, c'est me détendre et si besoin, retirer le haut de mon maillot de bain pour li... Je poussa un long soupire, j'avais oublier mon livre dans le casier. Je couru pour aller le chercher. Une fois l'avoir eu en main, je claqua la porte du casier, ce qui m'a valut quelques regards, que je n'ai pas calculer ceci dit. Je le ferma de nouveau a clé pour recommencer le geste sur ma cheville gauche. Je me dirigea de nouveau vers les tribunes. Cheveux trempés, qui collait ma peau. Aussi bien mon dos que mes épaules, mon visage, mon cou et ma poitrine. Je m'assise face à la piscine, en tailleur. Commençant a étaler la crème sur mon corps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Mer 7 Mar - 13:30

J’ouvris la fenêtre de ma chambre afin d’aérer un peu la pièce, les nuages étaient nombreux et d’un blanc tellement pur que j’en eux mal aux yeux, je me tournai pour faire face à la réalité de la vie, cette réalité que seul mon compagnon sais faire : le désordre. Et dire que j’avais fait le rangement il y a peu. Elioko était passé par la je pense. Certes adorable au premier coup d’œil avec ses grand yeux bleus et ses longues oreilles elfiques. Il était très gentil et tout à fait inoffensif en même temps qui pourrait se méfier d’une telle peluche ? Pourtant c’était lui et lui seul l’origine de ce foutoir. Je me mis en quête de mon maillot de bain noir. Le seul que je possédais d’ailleurs.

« Pitié qu’il ne l’a pas bouffé … Autrement je luis fais avaler ses moustaches à se sale chat." M’exclamais-je en fouillant dans mes affaires avec un sourire nerveux sur le visage.

« Mais ou est ce qu’il est passé, il a pris ses petites pates pour se sauver, il en avait marre que je le porte. C’est malin maintenant j’ai plus de maillot et plus de chat. »
Je me rendis alors compte que je me parlais tout seul. Je fis la grimace en imaginant la scène si quelqu’un m’avait surpris. Même si ça prouve la joie de vivre. Je déplaçai la couverture et aperçus un bout de tissus noir. Victoire pensais-je en tirant dessus. C’était bien ce que je cherchai. Je me déshabillai afin de le mettre en dessous de mon pantalon, enfila un haut noir très simple pris mon sac avec des affaires de rechange, et sorti un sourire sur les lèvres.

La journée était belle, peu de vent avec un soleil plutôt de la partie. Je marchai lentement prenant le temps d’observer les environs. Je revoyais encore mon arriver au pensionnat. Je dois dire que j’étais heureux ici. Pas de beau-père qui me cassait les pieds ou de mère qui ressassait sans cesse les mêmes choses. Je me sentais chez moi et surtout je pouvais être moi, car je n’étais pas le seul sang-mêlé.

Une virée vers la piscine me plaisait bien. Il faisait plus ou moins chaud et même juste par envie.

J’entrais alors dans les vestiaires pour hommes et me changea et jeta mes affaires dans un casier. Je le verrouillai puis me dirigea d’un bon pas vers la piscine ouverte. Personne ? J’eu un doute. Il y avait une fête aujourd’hui … Pourtant je n’étais pas au courant. Ce qui me surpris car niveau fête j’étais le premier au courant en général.

"Ils se sont tous sauvé apparemment … tant pis" me murmurais-je.

Mais encore une fois je parlais trop vite : j’aperçus une ravissante jeune fille assise en tailleur en face de la piscine. Visiblement elle était seule. Pour une fois mon côté dragueur ne pris pas le dessus. Ce qui était rare. Non pas que je la trouvais moche. Bien au contraire, elle avait un côté mystérieux qui me plus. Sans trop réfléchir je m’avançai vers elle un sourire sincère sur les lèvres et m’accroupis non loin d’elle. Comme beaucoup de jeunes de mon âge, j’avais mis le maillot de bain qui me mettait en avant. Etant bien taillé j’attirais facilement les filles. Mais cette jeune demoiselle m’intriguait. Elle paraissait gentille, son côté mystérieux m’impressionna.

"Bonjour. Je peux te tenir compagnie ?" Lui dis-je calmement tout en l’observant. Attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Admin's

avatar

Stone Ian K.
Admin's


Messages : 220
Date d'inscription : 07/07/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Sam 5 Mai - 13:45

Le soleil et les sourires :

Pendant que je protégeais mon corps du soleil, un jeune homme aux cheveux dorés vint me parler. Je l'observa de coté, continuant a enduire mon corps de crème solaire. Je ne savais pas ce qu'il me voulait, ni pourquoi il était venu me parler. Mais je l'écouta, sans répondre. Il était venu me parler parce qu'il s'ennuyait? Ou bien, il aimait bien aborder les jeunes femmes ainsi? Allez savoir. Je rangea mon tube dans mon sac, pour ensuite attachés mes cheveux qui gouttait en une queue de cheval. C'est alors que je me tourna réellement vers lui et observa son corps dans les moindres détails. Il était bien taillé, dans un maillot de bain moulant et assez sexy. Tandis que ces yeux étaient étrangement assortis avec ces cheveux. Son teint n'était pas pâle comme le mien et lui allait comme un gant. Qu'est ce qu'un type dans son genre venait faire ici? Tout seul? Qui plus es, qu'il vienne m'adresser la parole sans me connaitre. J'allais encore m'attirer des ennuies et la foudre des jalouses si je continuais a lui parler. Mais cette idée me donna l'eau à la bouche. Elles qui adorait parler sur autrui, j'allais leur donner des informations croustillante sur mes relations avec les hommes. Allais-je utiliser le jeune homme pour me fiche de la tête de ces filles sans cervelle? Oui. C'est ce que je m'apprêtais a faire. Et sans scrupule.

-Bonjour. Pourquoi pas, vu qu'il ni a personnes dans les environs, autant discuté, n'est-ce pas?

J'allais pour sourire, mais mon sourire allait sonné faux. Je resta donc le visage neutre, gardant mes yeux posés sur lui quelques instant. Avant de reprendre mon livre et de lire quelques lignes. La chaleur était tellement étouffante que je ne compris strictement rien des lignes que je venais de lire. Je passa ma main dans ma nuque, la massant légèrement. Je commençais a luire sous ce soleil de plomb. Je décida donc de me lever et de me mettre pied nue, prenant ma serviette d'une main je me tourna vers lui, tout en regardant l'eau clair et brillante de la piscine.

-Une petite baignade?

La nature et ces secrets :

Je me dirigea vers l'eau, sans savoir si il allait me suivre ou non. Je posa ma serviette non loin du bord. Avant de mettre délicatement mes pieds dans l'eau. Je me baissa pour me mouiller le ventre, les jambes et la nuque. L'eau était tiède, mais cela me donna tout de même des frissons. La crème rendait l'eau blanche sur mon corps. Ce qui m'arracha un léger sourire. C'était drôle, comme ci mon corps était fait de peinture et que l'eau diluait cette peinture. Comme ci j'étais du chocolat blanc qui fondait au soleil et que j'allais laisser une flaque d'eau à la place de mon corps. Une fois avoir mouillé mon corps, je m'enfonça tout doucement dans l'eau. Laissant seulement mes épaules et mon visage hors de l'eau. Je me tourna vers le jeune homme et lui fit signe de venir se baigner.

-L'eau est excellente, tu devrais venir te baigner. Sincèrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Mar 8 Mai - 12:40

Je lui souris chaleureusement lorsqu'elle me répondit qu'elle acceptait ma présence. Je m'assis à côté d'elle en tailleur et l'observa. Elle était mignonne comme jeune fille. cheveux clair avec des yeux roses. Elle afficha un visage neutre lorsque je voulus lui demander ce qu'elle était venu faire ici. Ce qui me coupa un peu. Je la fixa et l'observa, la situation était limite gênante "un jeune homme abordant une jeune fille et ne lui parle pas au final"

Pour cacher une grimace de déception je tourna la tête pour observer les environs. Personne n'était venu depuis mon arrivée. Je soupira le plus discrètement possible et la regarda de nouveau pour à nouveau tenter une conversation. Sauf que celle-ci se leva pour aller en prenant sa serviette et me demanda :

Une petite baignade?

Je me leva à mon tour en souriant alors qu'elle se glissait dans l'eau, qui lui arrivait jusqu'au épaules. Elle m'adressa un signe pour que que je la rejoingne. Ok pensais-je mais une question me brulais les lèvres et sans m'en rendre compte je la lui posa.

Pourquoi pas mais avant j'ai le droit de savoir ton prénom ?

Je me rendis compte que je passais pour un affreux crétin. Je la tutoyais alors que je ne la connaissais même pas. Certes elle parassait adorable mais la moindre des choses était de se présenter en premier et de vouvoyer la personne que l'on aborde. En même temps je me sentais étrangement à l'aise avec elle. Comme si je la connaissait deja chose qui était impossible puisque je n'avais jamais croiser de jeune fille aux cheveux roses et au teint aussi pâle.

Je secoua la tête et m'accroupis au bord de l'eau pour me mouiller la nuque. Elle avait raison l'eau était excellente. je posa fermement mes mains sur le bord. Et éxécuta un salto pour me laisser tomber sur le dos. Je ressentis une douleur dans le dos. Ca t'apprendra à faire le malin pensais-je, je venais de me faire un superber claquage. Je sortis la tête de l'eau en riant tel un enfant. Je ne passais pas pour un crétin j'étais tout simplement con. Mais je m'en moquais j'étais là pour m'amuser et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Admin's

avatar

Stone Ian K.
Admin's


Messages : 220
Date d'inscription : 07/07/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Mer 1 Aoû - 3:03

Les rumeurs et les perceptions :

Mon nom ? J'aurais pourtant juré que tout le monde me connaissais dans le pensionnat, en bien ou en mal. La plupart des midinettes abrité par le pensionnat parlait sur moi. J'avais une sale réputation et je ne faisais rien pour la défaire. A quoi bon prêter attention a des personnes inutiles ? Pas à grand chose pour ma part, je préfère laisser parler et confirmer leur dire. En réalité, passer pour la peste de service m'amusais au plus haut point. Puis, c'est ce que j'étais dans le fond. Etais-je réellement intelligente de réagir ainsi ? Cela m'importais peu, le plus important était de faire ce que je souhaitais et ces filles me facilitait la tâche. Si je peux le dire ainsi. Moins je les voient, mieux je me porte et vise versa. J'étais devenue la proie aux rumeurs, la proie de ces jeunes filles en fleur jalouse de ma froideur naturelle. Je n'avais rien a leur envier, je ne dis pas que j'ai quelque chose a envier, loin de là. Mais je vaux tout de même mieux que ces filles qui n'ont pas trouver mieux que de salir une personne sans avoir apprit a la connaître avant. La jalousie était un très vilain défaut et personnes ne pourra contre dire ce dicton.

Sa familiarité avec ma personne ne me dérangeait pas, cela voulait dire que pour une fois, je n'effrayait pas mon interlocuteur. On allait bien s'entendre, c'était garantis d'avance. Suis-je une allumeuse ? Non. A part si vouloir avoir de bonnes bases avec un jeune homme inconnu était un crime. Pour ma part, ça ne l'était pas. Ce n'était pas dans mes habitudes, mais cet homme me rappelais quelqu'un, une personne qui m'étais cher. Mais impossible de mettre un nom dessus, il m'avais marquer, ça c'était certain. Mais dans mon esprit embrumé, seul sa voix et sa façon d'être persistait. Son visage et son nom, eux, n'avait laisser aucune trace dans mon esprit. C'était fort dommage d'ailleurs. J'aurais aimer pouvoir le revoir ou ne serait-ce savoir ce qu'il était devenu. Etait-ce un homme de la haute société ? Oui. C'était lors de mon enfance joyeuse. La période ou mes parents me montrait aux yeux de tous, montrant leur "bijou" comme ils m'appelaient de temps en temps. Fût un temps ! J'observa le jeune homme avec intérêt. Laissant ma voix filtrer mes lèvres d'un calme indéfini.

-Miyako Shana. A qui ai-je l'honneur ?

Un, deux, trois. Et ensuite ?

Ma réponse, un peu d'eau fraîche sur sa nuque et Hop ! Le voilà qui fait des cabrioles. Un jolie bruit de force entre l'eau et sa colonne vertébrale bourdonna dans mes oreilles. Je fit une grimace, comme-ci c'était moi qui avait ressenti la douleur sur le moment. Que dites-vous ? Qu'il essaie de m'impressionner ? Non. Ce n'était pas ça du tout, son rire enfantin prouvait ma certitude. Un homme qui tente d'épater un sexe opposé ne s'y prend pas du tout ainsi. Je me gratta maladroitement la nuque, pensent que cela apaiserait sa souffrance. Inconsciement. Je l'observa rire comme un gamin de cinq ans, incapable de pouvoir faire la même chose. J'admirait cet homme qui riait aux abois des ces erreurs. Peu de personnes était capable de faire une telle chose. Rire était certes l'un des passe temps de certains idiots, mais la rage gagnait souvent les personnes qui ratait ce qu'il voulait faire a la perfection. Dieu seul sait que tout le monde cherche a frôler la perfection. Moi-même je cherchais a devenir irréprochable dans mon domaine. Echouer ne faisait pas partie de mon vocabulaire, mais plutôt des mots a supprimé pour l'avenir. La réussite était la seule clé de mon destin. Je me mise sur le dos, observant le ciel bleu flash. Me forçant a froncé les sourcils.

-Ton dos est tout rouge, tu n'as pas peur du ridicule dis moi. * Je laissa un moment de silence * J'admire les personnes de ta trempe. Tu fais partie des rares personnes a ne pas être idiot dans ce lieu d'inconscient !

J'étais sincère. Je ne souhaitais pas le faire fuir, juste le mettre en garde par rapport a certaines personnes. Des personnes qui se pense puissant, y en a partout ici, malheureusement pour moi. Ainsi que les autres humains qui apprennent peu a peu a cohabité avec des bêtes de foires. La plupart des mâles surnaturels était machos, bien plus que les hommes humains. Cela tournait au ridicule. Mais ce n'est pas ça qui avait l'air de les dérangés. Je resta figé sur le dos écarlate de mon interlocuteur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Ven 3 Aoû - 10:59

Une fois la tête sortis de l'eau je laissais échapper un rire enfantin. Cela cachait un peu la douleur.

-Miyako Shana. A qui ai-je l'honneur ?

Je secouais la tête pour faire un peu tomber l'eau de mes cheveux puis passa la main dans ceux-ci un sourire sur les lèvres.

A qui as tu donc l'honneur ? je ne sais pas si c'est un honneur mais bref ... Je me nomme Akio Iska. Dis-je un sourire malicieux sur le visage.

Mon dos me faisait de plus en plus mal. Mais il fat dire que je l'avais plutôt bien chercher. Je ne cherchais pas à impressionner Shana juste à m'amuser. Je dois dire qu'elle était charmante. Cela n'empêchait que son côté mystérieux me troublait toujours. Qu'avais t'elle de spécial ? Le physique ? Peut-être ... Le caractère ? Hm possible. Son comportement je suppose. Mais faire des conclusions trop rapidement était mon fort. Un défaut des plus casse pieds. J'étais quelqu'un d'impulsif et cela on s'en rendait rapidement compte. Elle avait déjà dût le remarquer. M'enfin le principal restait qu'elle semblait quand même différente de la plupart des jeunes filles que j'avais croiser dans ce pensionnat.

L'atmosphère se faisait un peu plus lourde. Cela n'était qu'une impression mais je la trouvait terriblement vrai lorsqu'elle s'allongea sur le dos les yeux rivés vers le ciel.

-Ton dos est tout rouge, tu n'as pas peur du ridicule dis moi. Elle se tût un instant puis repris la parole. J'admire les personnes de ta trempe. Tu fais partie des rares personnes a ne pas être idiot dans ce lieu d'inconscient !

-Et bien ! C'est un honneur de me rencontrer et tu m'admire en plus !? Tu me connais très mal ma chérie. M'enfin ça viendra vite. Je suis loin d'être quelqu'un de bien ... Ça n'a pas l'air de déranger certaines personnes. Je suis plutôt du genre à m'amuser en insultant ceux qui me blâme. Je me moque bien de l'avis des autres. On a qu'une vie alors autant en profiter un maximum.

Wahou ! Je venais de lui défiler toute ma façon de voir les choses. Maintenant voyons ce qu'elle allait bien pouvoir me répondre d'énervant. En général après ce petit discours des plus intéressant j'avais le droit à toutes sortes de réprimandes dans le genre petit con etc.
Que des choses qu'un homme voulait entendre en gros. Et histoire de bien en remettre une couche je lui souris en m'asseyant en tailleur sur le bord de la piscine. Et j'attendis patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Admin's

avatar

Stone Ian K.
Admin's


Messages : 220
Date d'inscription : 07/07/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Mar 18 Sep - 9:10

A ses paroles, Shana remarqua que le jeune homme n'était si idiot qu'il voulait en donner l'image. C'est avec un sourire rassurée, qu'elle laissa tomber la pose de la planche pour se mettre debout. Se battant avec l'eau pour avancer jusqu'au garçon, elle pencha sa tête vers lui. Un idiot intelligent, ça existait réellement ? Ce jeune homme tracassait Shana, pour le fait que son cerveau fonctionnait rudement bien pour une personne qui s'offre l'image d'une personne volage et frivole. Akio Iska, drôle de prénom. Le nom Iska lui faisait pensée aux montagnes et à la neige. Elle sourit dangereusement avant de lui sortir :

-Bien, Akio Iska, puis-je te surnommé Ski ? Tu auras le droit, bien entendue, de me trouver un surnom plus que stupide. Mais ton nom m'inspire grandement les vacances d'hiver et nous en sommes loin. Cela me rassurerait de voir une personne accueillante m'amener au pays des rêves neigeux.

Elle recula son visage, afin de voir plus clairement sa réaction corporelle. Rien ne dis la vérité, sauf le corps. C'est aussi pourquoi, elle avait longuement li et s'était instruit sur le corps humain. Bien qu'à présent, tout cela lui servait pour autre chose. Pour des expériences. Comme par exemple, comment devenir d'humaine à sirène. Ou d'autres sortes de races. Ca l'avait toujours intéresser de savoir si cela était possible et si les effets secondaires étaient grave ou non. Elle n'était pas en admiration sur ces êtres qui se prenait pour dieu face a l'espèce humaine mais elle avait besoin de connaître le secret du "pouvoir".

Ma chérie ? Elle avait envie de rire et lui pincer le nez en même temps. Mais les lois du respect envers les rencontres ne lui permettait pas. Dommage ... Quoi que ... Elle lui pinça le nez et recula en se jetant dos face à l'eau. Tout son corps fut immerger d'eau. Elle ressorti son visage en premier, laissant l'eau couler sur sa peau grasse à cause de la crème solaire. Elle posa ses mains sur ses hanches et en un sourire malicieux poursuivit :

- Nous n'avons qu'une seule vie, n'est-ce pas ? Alors autant s'amuser sans prendre en compte les lois du respect. C'est ainsi que je vois la liberté, "chéri", en laissant libre recours a mes émotions.

Elle fit un coup d'oeil furtive vers la gauche, le bassin était à présent .... Vide de monde. Il ne restait que lui et elle à l'intérieur de la piscine du pensionnat. Ce qui la rassura mais l'importuna en même temps. Qu'est-ce que des étudiants avait à faire lors de vacances si torride, sans se baigner dans la piscine du pensionnat ? Drôle d'établissement. Avec les années, le pensionnat était devenu de plus en plus bizarre. Elle avait tout vu. Des humains qui se prennent pour des chats, des humains avec des pouvoirs, des démons sournois, des anges empoter, des esprits contradictoires, des sirènes mangeuse d'hommes et tout un tas de choses auxquels elle ne voulait pas vraiment pensée maintenant.

C'est alors que le panier de basket entra dans son champ de vision. Elle se dirgea vers celui-ci, prenant la balle qui flottait encore sur l'eau clair de la piscine. Elle fit un signe de la main à Akio de venir la rejoindre.

- Je te propose une petite partie. Si tu gagne tu me donneras le gage que tu souhaite mais si je gagne ... *Sourit* Tu devras me dire ce que tu es et qui tu es réellement, ok ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   Lun 5 Nov - 8:21

-Bien, Akio Iska, puis-je te surnommé Ski ? Tu auras le droit, bien entendue, de me trouver un surnom plus que stupide. Mais ton nom m'inspire grandement les vacances d'hiver et nous en sommes loin. Cela me rassurerait de voir une personne accueillante m'amener au pays des rêves neigeux.

- Tiens un surnom affectif ... Fais comme il te plairait. Je crois que c'est bien la première fois qu'on m'en donne un. D'habitude c'est plutôt les insultes qui me servent de surnom.

Je disais en riant mais c'est vrai quand y repensant c'était bien des insultes qui avait remplacé mon prénom. En même je devais l'avouer que je n'avais tout fait pour les obtenir. En général des coups pleuvaient après les surnoms. Petite tradition je suppose.

Alors que je l'avais appelé ma chérie la demoiselle choisit de me pincer. Un point pour moi ! Je dois dire que je m'attendais plus à une claque ou alors à une phrase assez agaçante comme "moi ta chérie !? Tu rêves mon pauvre" je remerciais silencieusement Shana pour son comportement qui ne ressemblait en rien aux filles superficielles de ce pensionnat. Il y en avait certes mais un monde est toujours remplie de cons, ça c'était une obligation sinon ça n'était pas "drôle".

Je la regardai en silence lorsqu'elle sorti la tête de l'eau et qu'elle ruissela sur sa peau. Je souris en repensant à une personne en particulier. Je me demandais d'ailleurs ou elle pouvait être.

- Nous n'avons qu'une seule vie, n'est-ce pas ? Alors autant s'amuser sans prendre en compte les lois du respect. C'est ainsi que je vois la liberté, "chéri", en laissant libre recours a mes émotions.

- Je suis tout à fait d'accord avec cette façon de penser. Même si par moment il vaut mieux se plier à certaines règles *sourit* par moments les rencontres qui en découlent peuvent être intéressantes.

Je soupirai doucement, je ne connaissais que très peu de monde ici. Et pour le moment je ne trouvais ça pas plus mal. Être cataloguer ne m'amuser pas et j'étais loin d'être diplomate. Ou alors je l'étais mais pas au bon moment. En parlant de monde, je remarquai en plus tard que Shana que la piscine était vide. En temps normal j'aurais eu de sales idées en tête. Oui mais pas avec cette demoiselle.

Les gens de se pensionnat semblaient tous sortir de l'ordinaire. Je savais que des sirènes y étaient présente, des humains. Je me demandai comment il faisait pour ne pas devenir fous. Certaines odeurs flottaient dans l'air, et elles m'indiquaient qu'il y avait des démons au sang pur ici. Bizarre pour des démons de se tenir à carreau. Ça n'était pas dans leurs habitudes.

Il y avait d'autres espèces ici, une petite voix me disait qu'il y en avait bien plus que ce que je pouvais t'imaginer. Mais sans que je m'en rende compte Shana était sorti de l'eau une ballon en main et me faisait signe de la suivre. Je m’exécutai en et ne silence et en profita pour me faire des piques avec mes cheveux. J'étais ridicule et de toute façon ils étaient un peu trop longs pour tenir longtemps ainsi. Bref je m'approchai d'elle en la dévisageant.

- Je te propose une petite partie. Si tu gagne tu me donneras le gage que tu souhaite mais si je gagne ... *Sourit* Tu devras me dire ce que tu es et qui tu es réellement, ok ?

Je ris doucement à ses mots : mon dieu ce qu'elle pouvait-être curieuse !

- Petite curieuse. Mais si tu y tiens. Après tout c'est mieux que de patoger pendant une heure dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand deux esprits se rencontrent pour n'en former qu'un [PV Iska Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand y en a pour deux (nuage de bagarre)
» Quand deux plumes... (Centon Victor Hugo/André Laugier)
» Descente pour le final
» Les Esprits de la Nature au 21èm siècle (dossier explosif!)
» Pour vous remercier... Voici le Cadeau de Octobre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Sport et Fêtes :: Piscine ouverte-