Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain

avatar

Morgan Little
Humain


Messages : 15
Date d'inscription : 19/12/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Ven 23 Déc - 21:36


Une journée de plus a tuer des démons. Une journée de plus en laissant Fuyuka toute seule. C'est vrai qu'elle est professeur et qu'elle a des cours a donner. Mais nous étions en vacances et elle n'avait rien a faire a part embêter ce garçon. Shizuo. Ils étaient trop proches et cela me faisais peur. Je ne faisais qu'y penser. C'est vrai que j'ai confiance en elle, mais en lui. Pas du tout. Bien que je ne le connaisse pas. Après tout, qui peut résister à Fuyu? Personnes, et encore moins un humain. Les anges, les démons, les esprits, les succubes, etc... Ils avaient tous un beauté que les humains n'auront jamais. Pour la simple raison que les humains ont le maquillage, hors les autres espèces n'en ont pas besoin!

Après une bonne journée de travail, j'avais besoin d'un minimum de repos. Mais je ne pourrais pas me reposer aujourd'hui. Ce soir, un bal avait lieu pour noël. Et j'avais promis à ma bien aimée que j'allais l'accompagner. Et je n'ai qu'une parole la concernant. Je n'avais pas besoin de faire des pieds et des mains pour la rendre heureuse. Sa aussi j'aimais. Il lui suffisait juste que je sois là pour elle quand elle le voulait, et tout allait bien. Cette fille était plus qu'un ange a mes yeux, plus qu'un bijoux, plus qu'un simple diamant. Elle était tout, toute ma vie, tout mon amour. Je comptais bien rattraper ces années perdues loin d'elle. Je n'allais pas m'arrêter là. Je ne voulais pas seulement lui servir d'homme a tout faire pour son plaisir. Je voulais avoir une famille, ma propre famille. Non être un objet rapporter. J'avais envie qu'elle me voie comme l'homme de sa vie, celui qui ne la tromperait jamais et ne la laisserait jamais tomber.

Passons, là c'était l'heure de rentrer à la maison. Heureusement qu'aujourd'hui je ne m'étais pas blesser au visage. Sinon Fuyuka allait me tuer. Malheureusement, ma hanche gauche avait prit un sale coup. Mais un traqueur sans sa trousse de secours n'est pas un vrai traqueur. Je m'étais fait un pansement pour ne pas qu'elle le remarque et ne pas tacher plus ma chemise qui était bonne pour la poubelle maintenant. J'aimais mon métier, mais il me coûtait chère niveau vêtements. Fallait toujours que je refasse ma garde robe et je n'avais pas forcement le temps. Puis les magasins n'étaient pas mes alliés non plu. Quoi de plus normal pour un mec? Je me mis donc a rentrer au pensionnat.


Une fois entrer dans ma chambre, je décida de prendre une douche. Je n'allais pas aller a un bal puant le mort avec des taches de sang de démons sur mon corps! Je pris avec moi mon costume pour la soirée et alla donc me laver. Je fis le plus vite possible pour ne pas laisser ma femme seule plus longtemps. Après être bien propre et sentir le neuf. Je m'habilla de mon magnifique costume, sans oublier de rajouter le petit accessoire fantaisiste que j'ai trouver. Les menottes! Une fois prêt, je mis mes affaires à la poubelle et alla chercher ma douce. Une fois devant sa porte je toqua plusieurs fois et entra. Un large sourire aux lèvres.

-Bonjour Fuyu, je suis venu te chercher. Est-tu prête? C'est le grand soir.

A vrai dire, j'avais peur de croiser son ex, peur qu'elle ne se mette a pleurer en le voyant avec son petit ami. Mais je ne devais pas pensée a mes craintes. Elle me prenais déjà pour une personne faible, je n'allais pas lui donner l'occasion de le penser plus. Car je ne l'étais pas. Du moins, pas tant que je chassais les démons et qu'elle était auprès de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo'

avatar

Haruka Ashina
Modo'


Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 23


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Ven 23 Déc - 23:18

Comme tout les jours, j'étais seule ou presque. J'avais Shizuo qui me tenait souvent compagnie. J'aimais bien l'embêter mais je savais que cela ne plaisait pas trop a Morgan. Je me demandais pourquoi. Je faisais toujours cela. Pour le rendre jaloux ? Non je ne pense pas. Je sais a quel point il m'aime. Non, ce que je veux. C'est qu'il est vraiment confiance en moi. Shizuo est juste un ami très proche. Grâce a lui mes journée passais plus vite. Mais mes pensée sont souvent tourné vers mon bien aimé Morgan. L'homme de ma vie. Celui dont j'ai tout fait pour l'oublier, j'avais réussi grâce a Takeru mais lui aimé Seika et j'avais donc décider de me retirer, je suis enceinte de lui. Nous avons décider de le garder. Mais l'enfant aurait 3 pères pratiquement, cela faisait beaucoup trop a mon goût. Morgan, si tu savais a quel point je suis heureux de t'avoir a mes coté. De retrouver mon amour pour toi que j'ai tant oublier ou plutôt tenter d'oublier. Toi un simple humain. Tu as su conquérir mon coeur alors que tu n'étais qu'un enfant.

Ce soir c'étais le bal pour noël, j'espérais vraiment qu'il ne soit pas blesser au visage mais aussi sur son corps. Car il c'est que s'il est blesser, je me fâche très rapidement. Je regardais l'heure c'était que l'après midi, j'avais encore du temps devant moi avant de me changer. Je me souviens de son retour ici, il était jaloux et à la fois énerver de savoir que j'avais souffert mais aussi que j'étais enceinte, maintenant cela c'étais calmer et on en parlais presque plus. Heureusement, je ne tenais pas a le blesser. Même si c'est souvent sans faire exprès. Je venais de m'allonger sur mon lit et je m'endormais. Quelques heureux plus tard, un petit bruit ce fit sur la fenêtre. C'étais mon aigle royal. Happy. Heureusement qu'il me réveille.

En parlant de réveil, je me redressais d'un seul coup et je filais vers mon armoir ou j'en sortais une robe bleur assez clair qui se trouvais être simple et légère ainsi que courte jusqu'au dessus des genoux. La robe était assez décolleté aussi. Il va me tuer. Mais bon. Juste pour ce soir, il devrait rien me dire. Je l'enfilais donc rapidement mais j'avais un problème. J'arrive pas a mettre la fermeture éclair derrière mon dos. J'entendis soudain une personne frappé et il venait d'entré, sourire au lêvre pour me dire :

-Bonjour Fuyu, je suis venu te chercher. Est-tu prête? C'est le grand soir.

Je lui souriais, j'étais face à lui. Je me décidais de lui dire :

- J'ai besoin de ton aide. J'arrive pas a mettre ma fermeture éclair dans le dos, jusqu'au niveau de ma nuque. Tu pourrais m'aider s'il te plait.

J'espérais vraiment qu'il m'aide car j'avais affreusement du mal a fermer. J'avais une tête sur le point de pleurer. De la crainte se lisais dans ces yeux. Je me demandais s'il n'avait pas peur que je me mette a pleurer ou autre. [center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

avatar

Morgan Little
Humain


Messages : 15
Date d'inscription : 19/12/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Sam 24 Déc - 12:56

Quand j'entrais dans la chambre, elle avait l'air d'avoir du mal a mettre sa robe de soirée. J'aurais du la prévenir que je lui avait acheter une jolie robe en rentrent du travail aujourd'hui. Car oui, je tiens a ce qu'elle soit la plus belle du bal ce soir! Cette robe lui allait bien, mais celle que j'avais choisi était faite pour elle. Le créateur avait fait cela pour un ange. Et la couleur allait très bien avec ces cheveux. Elle me demanda de l'aider pour la fermeture éclaire. Je sorti un paquet de mon dos et lui tendit, sourire aux lèvres. Mon regard était poser sur elle, comme ci elle était fragile. Une fleur resplendissante qui grandissait chaque jour un peu plus. Qui dans mon coeur, prenait de plus en plus de place. Elle ressemblait a une rose, fragile mais piquante. Cette grossesse lui allait tellement bien. Mes hormones me jouais de sale tour. Ce n'était pas le moment de pensées ce genre de chose. Je devais l'aider a se préparer. Moi je l'étais déjà, il ne manquait plus qu'elle. Bien sur, j'avais pensée aux chaussures. Je n'allais pas la laisser y aller pied nu. Surtout que je ne connaissais pas sa garde robe par coeur!

-Tu peut la retirer ma douce, un petit cadeau surprise viens d'arriver pour toi. Le père noël a été gentil, tu devrait le remercier.

Le temps qu'elle retire sa robe, j'allais me mettre dos à elle. ouvrant le paquet, sortant avec délicatesse sa nouvelle robe du soir. La robe était envelopper dans du papier de soie. Je lui posa sur le lit, sans la regarder. Sinon, j'allais laisser mon instinct animal prendre le dessus. Je n'avais pas attendue tout ce temps pour rien. Je ne voulais rien briser entre elle et moi. C'était beaucoup trop précieux pour moi.

Je me mis a l'imaginer avec la robe. les épaules nus, les jambes a moitié cacher, le buste bien serrer. Avec une partie de sa poitrine bleu transparent. Ces pieds dans une paire de mocassins d'un bleu nuit. Avec de la dentelle. Elle serait parfaite, bonne à croquer. ♥ Je secoua frénétiquement la tête dans tous les sens pour retirer cette image dans la tête. Je ne voulais pas être un voyeur. Je voulais rester un homme bien. Je ne devais pas laisser libre recourt a mes pulsations de sadique pervers. Une fois qu'elle avait changer de robe, je me retourna et lui ferma la fermeture éclaire qui était dans son dos. Le sourire aux lèvres. Avant qu'elle ne se mette a chercher une paire de chaussures qui irait avec sa robe, je pris les chaussures dans mes mains et m'agenouillais devant elle.

-Tu a de la chance, tu a des cadeaux en avance.

J'avais un immense sourire sur le visage. Ayant presque la forme d'une banane. Je ne voulais pas voir mon visage, je devais faire peur en ce moment! Une fois lui avoir mit les chaussures telle une princesse, je me releva doucement. Je ne faisais pas attention a ma blessure. Plus j'y prêterais attention, plus la douleur grandira. Il fallait tout simplement pensée a autre chose. Et la seule chose dont j'étais capable de pensée en ce moment même, c'était Fuyuka! Cette fille m'avais toujours hanter, elle m'avais toujours enchanté et ce, jusqu'à aujourd'hui. Elle avait un pouvoir attractive sur moi. Et je n'arrivais pas a l'expliquer. Pour elle je devais être un gamin mais pour moi, j'étais heureux d'avoir vécu assez longtemps pour pouvoir la serrer dans mes bras a nouveau.

Une foi qu'elle ai fini de se pomponner, je lui tendit ma main un sourire radieux aux lèvres. J'allais me comporter comme un vrai gentleman toute la soirée. Je ne voulais plus gâcher mes chances. Et je n'étais pas immortel. La vie allait être courte pour moi, contrairement à elle. Même si je lui sortait de beaux discours sur le fait qu'il y es une vie après la mort. Je n'en étais pas sur pour mon propre cas. Et je ne voulais pas lui infliger une telle souffrance. Pas tant qu'il y avait de l'espoir. J'ouvris la porte de la chambre et la fit passer avant, la suivant.

-Prête a danser toute la nuit ma belle?

J'avais toujours ce sourire idiot sur mes lèvres. Nous nous dirigeâmes donc vers la salle des fêtes. Il avait beaucoup plus de couples que je ne pouvais le croire. Cet endroit n'était pas seulement une maison. C'était carrément meetic.fr!! Je marchais a son allure, aussi vite qu'elle, aussi lentement quand elle le souhaitait. Une fois arriver devant la porte, je lui prit sa veste et allais poser nos vestes sur l'un des nombreux portes manteaux. Je revins ensuite a ces cotés en la prenant par la taille. Tout était grandiose ici, les propriétaires des lieux ne laissait rien au hasard. C'était juste parfait. Je n'avais jamais participer a ce genre d'évènement. C'était comme ci je plongeais la tête la première dans le monde hautain. Un serveur passa devant, un plateau avec divers boissons. Je l'arrêta bien poliment et pris un jus de fruit pour ma chérie ainsi qu'une coupe de champagne pour moi. Je le remercia en le grattifiant d'un sourire et plongea mon regard dans celui de Fuyuka.

-Tu veut boire un peu de champagne? J'ai entendue dire qu'un verre de temps en temps ne faisait rien à l'enfant. *Lui tend le jus de fruit* Sinon, je t'ai prit cela si tu préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo'

avatar

Haruka Ashina
Modo'


Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 23


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Lun 2 Jan - 1:13


Moi qui lui avait demander de m'aider a mettre la fermeture éclair de ma robe. Il me demande de l'enlever me disant qu'il avait un cadeau en avance pour moi. Cela me surprenait beaucoup. Je me demandais quand il avait bien pu m'acheter un cadeau alors qu'il travail souvent pour chasser les démons. Je me demandais à quoi il pouvait bien penser en me regardant avec un sourire presque effrayant pour les autres mais pas pour moi. Après tout je l'aimais comme il était. Je regardais le paquet que tu tenais en main. Je me décidais de me mettre dos à toi et je commençais a retirer ma robe tranquillement et lentement. J'avais envie de prendre mon temps. Je vis sur le lit la nouvelle robe de soirée que j'allais mettre et qui m'avait l'air très jolie.

Je la met tranquillement en voulant te faire patienter. Je remarquer au fur et à mesure que j'avais les bras largement dénuder, au niveau de la poitrine et les reste c'était du tissus mais au dessus de la poitrine de la dentelle plutôt transparente. Soudain au moment ou j'allais fermer ma fermeture éclair, tu te tourne et tu me la ferme, je souriais doucement. J4allais chercher une paire de chaussure mais tu me pris de court en me disant que tu en avais une pour moi. J'étais vraiment gaté par lui. Je l'aimais sincèrement et ceux de tout mon coeur. Je devenais légèrement rouge mais je ne voulais pas que tu le vois. Tu venais de me mettre les chaussure au pied. Je te souriais sincèrement mais tu ne pouvais pas vraiment le remarquer. Tu venais de te relever. Je partis a la salle de bain, pour pouvoir me maquillé et me faire très jolie pour une fois. Je faisais cela pour te plaire même si je savais que je n'en avais pas vraiment besoins. Une fois terminer je revins vers toi toujours le sourire au lèvre. Il me tendais la main et se comporter comme un gentleman. Je lui mis ma main dans la sienne et lui répondis quand il me demandait si j'étais prête pour danser.

-Je suis toujours prête pour danser toute une nuit, mon amour. Et toi es-tu prêt ? Car je ne te laisserais aucun répit je pense.

Je sortais avec Morgan hors de ma chambre et je fermais a clef bien évidement. On se dirigeait vers la salle des fêtes et lorsque nous arrivions, je pouvais constater qu'il y avait beaucoup de personnes. Cela me gênais légèrement comme je n'étais toujours pas habituer a ce genre de chose. Même si ce n'étais pas ma première fois. Je regardais tout autour de moi. Qu'allais-je bien pouvoir faire vraiment même si mon chéri est avec moi. Il m'enleva ma veste pour la mettre sur le porte menteau.

-Merci mon amour.

Je le lui avais dit quand il était de retour et qu'il me prenait par la taille. Je lui souriais. Puis soudain un serveur passa près de nous et je te vis prendre un jus de fruit ainsi qu'une coupe de champagne. Je me disais que sur le coup tu aurais du me demander mais j'allais m'abstenir. Bien sur il avait penser a moi lorsqu'il me disais que cela ne faisait pas de mal pour l'enfant, si je buvais un peu de champagne. Il me tendais le jus de fruit. Je lui répondis :

- Mon amour ~ Je prendrais bien une coupe de champagne. Si cela est possible, bien évidement. Sinon je prendrais le jus de fruit que tu me tends. Ou sinon si tu veux prendre aussi du champagne. Je dis au serveur de venir.

Je te regardais dans les yeux. J'avais envie de passer une bonne soirée avec toi. Je commençais a avoir chaud a être enfermer dans une pièce et surtout avec beaucoup de monde autour de moi. Cela m'étouffer pratiquement mais je ne le montrais pas du tout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

avatar

Morgan Little
Humain


Messages : 15
Date d'inscription : 19/12/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Lun 2 Jan - 3:46

Les femmes enceintes, c'était vraiment compliquer. Déjà qu'une femme tout court est compliquer. mais là, c'était l'apothéose! Je lui sourit comme ci de rien n'était et lui mit la coupe de champagne dans la main. Me coltinant le jus de fruit. J'avais pas l'air idiot sur le coup... La salle était tellement bonder que j'en avais des bouffés de chaleur. Alors si moi j'avais chaud, qu'avait-elle? Elle devait bouilloner. Pourtant, elle ne pipa pas un seul mot pour se plaindre. Cette femme est une femme en or! Je le savais depuis que j'étais gosse. Elle était magique, telle une déesse de légende. Je l'avait toujours vu de cette manière. Je me rappel de la première fois ou mon regard c'était poser sur elle. Je pensais rêver. Elle était tellement parfaite que je me demandais bien ce qu'elle faisait dans ce coin paumer. Elle avait l'air tellement fragile. Et pourtant, elle a toujours été plus forte que moi et le sera toujours. Du moins, tant que je serais humain. Après cela, se sera une toute autre affaire!

Si j'ai une bonne mémoire visuelle, il y a des balcons ici. Je la prise par la main, lui souriant chaleureusement en l'entrainnant avec moi vers l'air frais du soir. Nous avions toute la nuit pour danser. Et danser sur le balcon n'était pas une si mauvaise idée après tout. Il y avait moins de monde et avec la braise du soir, je suis sure que cela serait bien mieux. plus agréable et intime. bien entendue, pour les slows. Et c'est pas sa qui allait manquer d'après ce que je pouvais entendre. Je suppose qu'ils commençaient la soirée doucement pour finir en beauté. Du moins, c'est ce que j'aurais fait pour que la soirée se finisse en beauté. A minuit, d'après le prospectus que j'ai réussit a avoir, y allait avoir un feux d'artifice. J'étais presser de voir a quoi il allait ressembler. En esperant qu'il soit aussi beau que mes éspérances. Vu l'entrain de la soirée, je ne pense pas qu'il allait être décevant. Mais quand même, un feux d'artifice spécialement pour les gens du pensionnat, ils devaient être friqués les dirigeant.

Une fois sur le balcon, je repéra des bancs. La soirée venait de commencer alors ils étaient libres. Je l'invita a s'asseoir confortablement dessus et me mis a ces cotés. Mon jus de fruit en main. Je resterais sobre si elle me le demandais. Et je ferais mieux de me limiter à trois coupes de champagne si je ne veux pas qu'il lui arrive des bricoles. Dans ce genre de soirées, les démons étaient les premiers a venir embêter leur monde. En plus de cela, Fuyuka était un ange. Ce qui n'arrangeait pas nos chances de tranquilités vis a vis de ces idiots. Mais peut-être que le fait qu'elle soit avec un traqueur limitera les dégâts. Sauf si ils cherchent la bagarres. Dans ces cas là, nous avions encore moins de chance de nous retrouver en tête a tête et de passer une soirée sympathique. Mais mieux vallait penser a autre chose.

Je passa délicatement mon bras autour de sa nuque, le laissant retomber sur ces épaules. Dans ces yeux, je pouvais voir le refflet des étoiles dans le ciel. C'était magnifique, plus beau que le ciel au naturel. Avec ces yeux marrons chocolat qui me donnais envie de la manger toute cru. Ces cheveux qui sont habituellement lair était sombre dans le pénombre. Sa lui allait tellement bien que je du me reprendre deux fois mentalement pour ne pas avoir d'illusions cochonnes. Comment faisais-je pour rester aussi calme en sa compagnie? Je me le demandais bien!je devais être sado-maso pour me faire autant souffrir. je devais avoir de sérieux problèmes psychologique! Aujourd'hui, ce qui comptait le plus pour moi c'était Elle. Cette femme qui a voler mon coeur il y a bien longtemps à présent. Je n'avais jamais connu un autre amour qu'elle. C'était une enchanteuse et aujourd'hui, elle était venue me chercher pour faire son bonheur. Si j'étais devenu ainsi, c'était dans l'espoir de la retrouver un jour ou l'autre. Et ma douleur c'est apaiser depuis que je l'ai retrouver. Elle méritait mille fois ce poste d'ange. Je bu quelques gorgées de mon jus de fruit et l'observa avec intention.

-Dit moi, tu veut danser? Car moi je suis en forme. Si tu veut, nous pouvons rester sur le balcon pour danser quelques minutes puis repartir à l'intérieur ensuite. C'est toi qui décide de tout ce soir. je suis à votre ordre Madame Kazuya.

Je souris en attendent sa réaction. Je n'avais pas l'air d'un petit ami à l'heure actuelle, seulement d'un servant qui accompagne sa maitresse pour la protéger de tout danger qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo'

avatar

Haruka Ashina
Modo'


Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 23


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Lun 2 Jan - 4:36

Depuis le début de la soirée, je ne disais rien du tout sur le fait que j'avais besoins de prendre l'air. Je voulais que tu en profite un peu de l'intérieur de la salle et surtout je me demandais a quoi tu pouvais bien pensé. Je t'imaginais en train de te dire que les femmes c'étaient très compliqué surtout enceinte, je te regardais donc du coin de l'oeil essayant de voir la moindre de tes réactions. Quand je l'ai vu la première fois, je me suis toujours dis qu'il serait rien pour moi mais je me mentais dès le départ. Même en acceptant la vérité, il était encore trop jeune pour savoir. Raison qui fais et qu'il sais a peu près que je ne l'ai jamais recontacté. Tenter de l'oublier était peine perdue a vrai dire. C'était le seul qui pouvait vraiment me combler. Il avait pris une partie de mon coeur sans jamais me le rendre. Soudain il me pris la main et m'emmène sur un balcon que je n'avais pas remarquer au départ. De mon autre main j'avais le champagne et encore heureux que je n'avais pas commencer à le boire.

Une fois arriver sur le balcon réellement, Morgan m'invitais à m'asseoir sur un banc de libre qu'il avait repérer. J'avais regarder autour de moi et remarquer personne dehors. J'aimais être dehors avec lui et regarder le ciel. Il passait sa main sur ma nuque pour la descendre le long de mes épaules. Sa me fit frissonner légèrement. Moi qui essayait de ne penser à rien de tel, sa risquais d'être mal partit. J'avais une allusions perverse sur le coup qui allait apparaître. Je regardais le ciel délicatement et je commençais doucement à boire mon champagne. Je l'avais empêcher de le boire.

- Mon amour. Fallait me le dire si tu voulais boire le champagne au lieu du jus de fruit. Tu sais que tu peux boire ce soir.

Je recommençais a regarder le ciel tout en souriant. Je voyais bien que tu allais me dire quelque chose et je pense que j'avais raison car tu venais de me proposait de danser un peu dehors et aussi de me dire Madame Kazuya alors que le madame ce dit quand la personne concerné est marié. D'ailleurs un mariage avec lui. Me plairait beaucoup si cela dvait arriver un jour. Mais après tout maintenant ce n'était que le début de la relation pratiquement ou un peu plus qu'un début. D'ailleurs avec la fin de sa phrase on aurait pu pensé que c'était un servant. Je me décidais de lui répondre :

- Parle pas comme cela. On dirait d'un servant et non d'un petit ami. Et je ne décide pas de tout, ce soir mon amour. J'ai envie que tu décide de toi même quand l'occasion se présente tout comme je le fais aussi. Et j'accepte volontiers de dansé ici et surtout rester dehors car j'étouffe à l'intérieur.

Je lui souriais, j'attendais qu'il se mettent debout et me tendent sa main ou je mettrais la mienne dans la sienne et me lever pour pouvoir dansé avec l'homme de ma vie. Soudain je remarquais quelque chose sur lui. Comme une menotte. Je me demandais un peu ce que sa faisait la. Est-ce pour faire jolie. Ou pour autre chose. Enfin bon. Je ne dois pas me préoccupé de ce genre de chose actuellement.

Je savais aussi que ce soir à minuit il y aurait un feu d'artifice. Quand il était petit j'y allais souvent avec lui tellement il aimait cela et qu'il me demandais en permanence pour l'accompagné. Sa se passait souvent non loin de la plage un lieu magnifique ou on pouvait voir les reflets du feu d'artifice sur l'océan. C'est dans ces moment la que je le regardais discrètement alors qu'il était jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

avatar

Morgan Little
Humain


Messages : 15
Date d'inscription : 19/12/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Sam 7 Jan - 21:57

Elle avait l'air de songer a quelque chose de bien intéressant. J'aurais bien aimer être dans sa tête sur ce coup-ci. Mais étant humain, je n'en avais pas le pouvoir et surtout, pas le droit! Elle avait le droit et devait avoir son propre jardin secret. Sinon, je ne vaudrais pas mieux qu'un démon. Et cela, je ne voulais pas le devenir. je voulais lui montrer a quel point je tenais à elle. Que ces yeux me donnais l'impression de visiter l'univers entier, que de toucher ces longs cheveux rouges me dnnais l'impression de me brûler a haque toucher. Tout cela, je ne pouvais pas le ressentir avec quelqu'un d'autres et n'avait jamais tenter de l'épprouver non plu. Tout ce que j'ai toujours voulu, c'était elle!

Ces lèvres allèrent a la rencontre du verre bien tailler. Elle les ouvrait légèrement pour laisser entrer le liquide doré et pétillant dans sa bouche. A ce moment précis, je n'avais qu'une envie, devenir une des milliers de bulles qui parcourait à présent son corps. Vous trouvez cela pervers? Moi pas. Quoi de plus normal pour un homme que de fantasmer sur la femme qu'il aime? J'avais tant soouhaiter, prier et même supplier la revir saine et sauve. Heureuse. Et dans mon subconscient a ces cotés. Pendant tellement d'années que j'en devenais presque fou. J'étais tellement concentrer a m'imaginer la scène que ces paroles me sorti seulement à moitié de mon fantasme éveiller. Elle me donnais le droit de boire? Un sourire se fit sur mon visage. C'était tellement drôle. Qui pouvait réellement m'empêcher de boire? Personnes! Même pas elle. C'était mal, je le sais, mais malgré le fait que je l'aime plus que tout et que je pourrais mourir pour elle. Elle n'avait pas le droit de m'empêcher de faire des choses, elle avait le droit de me demander de faire des choses mais pas de me les enlever.

Je me pencha sur la barrière du balcon, l'air de rien. Avec seulement un immense sourire sur la visage, qui contrastait avec mes pensées. Ma blessure commenceçait a me faire rudement mal et je ne devais rien dire. puis, nous n'avions toujours pas danser. Je n'attendrais pas qu'elle finisse sa coupe, vu a l'allure a laquelle elle buvait le peu de champagne qui se trouvait à l'intérieur. Je me remis a regarder le ciel sombre et lui répondit d'une voix neutre.

-Hm... Il me reste encore toute la soirée pour en boire, ne t'inquiète dont pas pour cela tu veut?

Elle me répondit ensuite a ma proposition. D'après elle, je ressemblais plus a un servant qu'autre chose. Elle n'avait pas tord mais c'étai tle but rechercher a vrai dire. Sinon, je n'aurais pas réellement parler ainsi. Soyons raisonnable. Je ne deviendrais jamais ce genre de toutou a sa maitresse. Sauf peut-être pour ces beaux yeux. Parce que je suis une homme et que je m'assume, je l'avoue. Elle me faisait littéralement fondre. Tel un icerberg sous le réchauffement climatique. Elle accepta alors ma proposition. Je tourna mon visage vers elle, tout joyeux, tout heureux. Je me souleva et me mis a genoux devant elle en lui tendent a main. Après qu'elle l'es accepter, je me redressa et la colla contre moi. Un léger sourire aux lèvres.

-Merci Mademoiselle pour ce jolie cadeau.

Je lui embrassa le front et compta dans ma tête mes pas. Un, deux, trois. un, deux, trois. Un, deux, trois. Sans cela, je ne savais pas danser, je n'avais pas le rythme dans la peau en réalité. J'étais nul en danse. Nul en drague et nul en littérature. Je ne connaissais pas grand chose et je ne voulais pas devenir un homme a tout faire. Je voulais seulement exceller dans mon domaine. Nous dansions a présent depuis quelques minutes et je n'avais pas la patience d'attendre le feux d'artifice pendant qu'elle s'y attendait le moins, je lui lacha le bassin d'une main quelques secondes pour lui attacher ensuite un collier autour du cou. C'était un présent. Un présent mais pas innofensive. Il signifiait une chose formidable et qui changerais ma vie a tout jamais. Vous voulez savoir ce que c'est? C'est simple... Je vais vous dire le contenue : "Ma chère Fuyuka. Je sais bien que nous venons a peine de nous retrouver et de se mettre sensembles. Et que peut-être, voir sûrement, tes sentiments n'égales pas tout a fait les miens pour le moment. Mais je tiens tout de même a te demander de devenir ma mienne pour toujours. Pour te montrer tout l'étendue de mon amour. Veut-tu m'épouser? ♥". Charmant, n'est-ce pas? Le message était enrouler dans une petite bouteille de verre. C'est mon bijoutier qui m'e avais donner l'idée et je l'avais donc réaliser. Bien entendue, il m'avais aider. Gentil comme il l'était!

Je tenais absolument a savoir sa réponse, positive ou négative. Car, je voulais être sur que je ne m'étais pas tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo'

avatar

Haruka Ashina
Modo'


Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 23


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Jeu 12 Jan - 8:53

J'attendais patiemment que tu viennes me chercher pour danser. Je me douter que tu ne devais sûrement pas être douer en danse mais je préférer, ne rien dire. Je te regardais te lever et te pencher sur la barrière du balcon. Je ne disais pas grand chose. Je buvais seulement doucement mon verre de champagne. J'avais tellement attendus avec impatiente cette soirée. Une soirée ou tu n'irais pas chasser les démons. Même si tu y aller surtout la journée pendant que je donnais des cours. Je me disais qu'il ne venait jamais à mes cours. Mais je me suis toujours abstenus de le lui dire. Tu venais de me demander de ne pas m'inquiéter. Mais ce n'était pas de ma faute. Je m'inquiétais et je m'inquiète encore maintenant très souvent. Je te regardais alors que tu regardais le ciel étoilé. Je savais une chose après avoir passer beaucoup de temps avec lui. Que si je lui demander quelque chose il le ferait. Mais que je ne pouvais rien lui retiré. Et donc même si je n'aurais pas voulus qu'il boive, il l'aurait sûrement fait comme même. Je me décidais de lui dire :

- Je ne m'inquiète pas du tout.

Je lui souriais joyeusement et je regardais le ciel. Parfois, je me demandais à quoi il pouvait vraiment bien pensé. J'avais par moment du mal à le déchiffrer. Mais c'est ce qui faisait aussi que nous avions notre intimité à chacun. Moi même je pense à plain de chose dont il ne se doute même pas. Je l'aimais sincèrement.

Au bout d'un moment il tournait sa tête vers moi. Il me souriait joyeusement et montrer pleinement qu'il était heureux. Cela me faisait drôlement plaisir de le voir ainsi. Il venait de se déplacer pour se placer devant moi et de se mettre à genoux. Il me tendait sa main et je posais délicatement la mienne dans la sienne. Je lui souriais doucement, je voulais t'embrasser mais je n'en eu pas le temps. Car il venait de se redresser et me coller contre lui. Je devais bien avouer que sur le coup sa m'avait un peu surprise. Il venait de me remercier avec un léger sourire.

- Mais de rien. C'est un plaisir pour moi de t'offrir ce tel cadeau.

Il m'embrassait sur le front et je souriais à ce contact.Au bout d'un petit moment, il me lâchait le bassin et je me demander ce qu'il allait faire. Mais un collier apparut autour de mon cou au moment ou je m'y attendais vraiment le moins. Il avait donc du lever légèrement mes cheveux pour le mettre. Je retirais ma main qui se trouvais sur ton épaule et l'autre dans ta main, je regardais ce qu'il y avait. Je venais de voir une chose incroyable. C'était un message dans une petit bouteille de verre. Je me mis à lire le message "Ma chère Fuyuka. Je sais bien que nous venons a peine de nous retrouver et de se mettre ensembles. Et que peut-être, voir sûrement, tes sentiments n'égales pas tout a fait les miens pour le moment. Mais je tiens tout de même a te demander de devenir ma mienne pour toujours. Pour te montrer tout l'étendue de mon amour. Veut-tu m'épouser? ♥".

J'étais totalement émue par ce message, j'en avais des larmes de joies qui descendaient le long de ma joue. Je te regardais, un sourire venait d'apparaître sur mes lèvres. Je le désirait plus que tout au monde. Mes sentiments égalaient vraiment les siens ou peut-être pas encore assez. Mais pour moi c'était suffisant pour devenir sa fiancé. Non son épouse plutôt. Je lui dis en lui sautant au cou et en l'embrassant.

- Je veux devenir tienne. Je veux devenir ton épouse. Je veux faire ma vie avec toi. Et je m'en fiche si on vient à peine de se retrouver. Je sais ce que je fais en acceptant. J'ai attendus tellement longtemps que tu me fasse une demande. Mais je dois bien avouer que cela me surprends. Je t'aime. Je t'aime à la folie.

J'étais aux anges. Bon ce sens la n'est autres qu'une expression sachant que je suis un ange réellement. J'étais la femme la plus heureuse actuellement. Il me comblait. Il acceptait aussi le fait que je sois enceinte d'un autre. Mais ceci était une erreur pour moi. J'aurais préféré avoir un enfant de Morgan mais à ce moment la je pensais l'avoir oublier mais mon coeur me faisait tellement souffrir après ma séparation que je m'étais retourner vers mon unique amour que j'avais tenter d'oublier en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

avatar

Morgan Little
Humain


Messages : 15
Date d'inscription : 19/12/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Mar 14 Fév - 16:44

Mon message eu l'impact que je voulais. Je ne pensais pas a la faire pleurer, bien entendue. Mais a la voir émue, si! J'allais lui sécher ces larmes mais elle répondit a ma question. Ou plutôt demande. Elle aussi voulait donc se mettre avec moi? Je veux dire... Officiellement! Je ne m'attendais pas a une telle réponse. J'en avais presque les larmes aux yeux.

Je la prise dans mes bras, essuyant ces larmes, heureux comme jamais. Elle avait créer un trou dans ma poitrine, mais plus le temps passer, plus j'étais avec elle et moins je le remarquait. Elle était la seule a pouvoir me faire vivre un enfer mais également la seule à m'offrir le paradis.

-Si tu savait comme je suis heureux que tu es accepter ma demande. J'avais peur que ce soit trop tôt pour toi...

Je la prise par la main et la traîna à l'intérieur. Pas qu'il faisait trop frais, mais juste pour lui accordé une danse digne de ce nom. Malgré que je n'étais pas un très bon danseur, je pouvais copier les autres à l'intérieur et ma danse ridicule ne se remarquerait même pas. Je me plaça comme les autres, ne lâchant pas du regard un couple de danseur.

J'imitais comme je le pouvais leur pas, et comptait "1, 2, 3" dans ma tête pour ne pas perdre pied. Je tournais avec elle dans mes bras mais une pulsion, du au choc de la réponse certainement, naissait en moi. J'avais envie tout simplement. De la prendre et la mettre dans mon lit. De pouvoir la voir rouge, couverte de sueur, nos visages l'un en face de l'autre.

*Calme toi Morgan, nous sommes au milieu d'une foule. Tu ne va tout de même pas la violé ici!*

Après un long débat intérieur, je colla ma bouche a son oreille. Prêt a lui murmurer mon envie. Jusqu'à ce que je me souvienne du bébé qui naissait en elle. Je recula alors mon visage et poursuivit ma danse, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo'

avatar

Haruka Ashina
Modo'


Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 23


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   Sam 18 Fév - 18:51

Il était heureux après que je lui ai répondus positivement étant sûre de moi. Pourquoi aurais-je refuser. Il avait peur et il en avait eu raison. Je trouvais ça mignon. Mais est-il vraiment prêt à me supporter. A vivre une vie de famille. Alors qu'il est encore jeune. Mais j'étais heureuse.

J'étais complètement heureuse d'être devenus sa fiancé. Alors que j'avais tout fait pour l'oublier. Lui que j'avais vus grandir jusqu'au jour ou il avait du partir. Je me souvenais de son sourire actuel qui n'a jamais changer vis à vis de moi. Parfois il ressemblait a un enfant même s'il était devenus un adulte. J'avais par moment une douleur au coeur qui me rappelait que je l'avais lâchement lâcher sans lui donner de mes nouvelle. J'étais encore plus lâche actuellement comme je l'avais appelé quand j'avais rompus avec Takeru pou ne pas avoir a me battre avec Seika pour garder son amour qu'il me portait. J'avais un enfant de lui, j'avais désirer avorte mais Takeru m'a dit qu'il en prendrait les responsabilité. A ce moment la j'avais déjà prévenus Morgan au téléphone que j'étais enceinte. Je m'en voulais encore maintenant. Mais je me disais que cela passerait. Lui qui m'aime depuis toujours.

Il venait de m'emmener a l'intérieur pour se mettre a danser avec moi. Je devais bien avouer qu'il commençait a faire froid à l'extérieur sur le balcon. Je savais danser depuis si longtemps que je ne me souvenais même plus a quand remontais ma toute première danse et avec qui. J'avais commencer a oublier tout mes amis lors de mes voyages. Certains devaient sûrement être mort et d'autre comme moi voyager et oublier les autres. La ou je vivait actuellement j'était heureuse. Mon coeur s'apaisait petit à petit en sa présence. Etre professeur était bien. L'aimer et le retrouver aussi était bien. Je me douter qu'il copiait les autres. Il avait du mal a danser et je le sentais. Cependant je n'en faisait aucune remarque trouvant ça mignon de sa part. J'étais enceinte certes mais depuis peu. Mon ventre était encore très plat en ce moment. Je devais en être a quoi seulement un ou deux mois. Je souriais. Je me demandais à quoi tu pouvais bien penser par moment.

Morgan ! Oh Morgan ! J'ai tant de question à lui poser. Depuis quand m'aime-t-il ? Depuis quand il a su prendre mon coeur et l'enfermer rien que pour lui. Quel est son secret d'humain pour avoir su envoûté une ange. Je dois sûrement avoir des questions, mais jamais je ne le lui poserait.

Soudain je le vis approcher son visage près du mien et coller sa bouche près de mon oreille. Je me demandais ce qu'il allait me dire mais il recula son visage. Je pensais avoir compris. Il danser sans rien dire actuellement. Avait-il eu une pulsion ? Tout comme moi j'en ai une depuis le début de la soirer ou je l'ai vu habiller magnifiquement bien. Et oui, je dois bien avouer que quand je suis avec lui j'ai des envie folle de l'embrasser et d'aller plus loin. Je m'en était donc douter. Ce fut moi qui approcha mes lèvres près de son oreille pour lui murmurer :

- Ne pense pas à l'enfant qui est en moi. J'ai compris ton intention même si tu n'en a pas dis un mot. Pense à ce dont tu as vraiment envie et dis le moi. Ou fait le moi comprendre.

Je m'écartais doucement de son oreille et je lui souriait me remettant doucement a danser sans regarder vraiment autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Observons les étoiles ce soir [PV Fuyuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce soir, je regarde les étoiles
» Pluie d"étoiles filantes ce soir en Europe
» les toiles
» Les toiles Etamine
» Formation Professionnelle en cours du soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Sport et Fêtes :: Salle des fêtes-