Bienvenue à toi Invité. ♫


Partagez | .
 

 Shizuo Heiwajima, enchantement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Dim 18 Déc - 14:58


Tout en douceur…

« Humain & Surveillant »

















Nom & Prénom : Shizuo Heiwajima
Sexe & Sexualité: Masculin et Hétérosexuel.
Âge : 26 ans
Pouvoirs : Force physique exceptionnelle
Armes : Ses poings
• Description physique

On peut dire que son physique sort de la norme japonaise, en effet les nippons dépassent difficilement le mètre soixante dix. Shizuo lui est grand, apparemment il ne sait pas de qui il tient cette taille car du côté de sa mère comme de son père, la famille ne détenait aucune perche. Il fait un mètre quatre-vingt sept pour soixante quinze kilos. A peu près. Il n'en parait rien, sa carrure est certes haute mais pas particulièrement impressionnante. Sa silhouette est mince, finement sculpté, et on devine l'agilité et la souplesse derrière ce physique élancé. Penser qu'il n'a rien dans les bras et dans les jambes, en revanche, serait un mauvais calcul. Shizuo est naturellement plus fort que le commun des mortels, et ce serait faire une grossière erreur que de le sous-estimer. Il ressemble peu à son frère qui est pas plus grand qu'un papy avec des traits fragiles et raffinés. Non Shizuo a le visage qui appartient bien à un jeune adulte dont la vie est quelque peu chaotique, la mâchoire carrée, poches de cernes sous les yeux qui soulignes leurs couleurs noisettes juste en dessous de mèches qui rappel le doux blés d'or. Sa tignasse dorée est courte, désordonnée et il y aurait matière à se demander s'il se coiffe le matin où adopte simplement le style saut du lit puis basta. Ah oui, d'ailleurs c'est pas sa couleur naturel. Le visage auparavant plus sévère avec son châtain foncé. A l'origine il s'était faite une couleur avant d'entrer au lycée afin de marquer un nouveau chapitre pour devenir une autre personne, quelqu'un qui ne céderait jamais à la violence. Un lycéen ordinaire, sans soucis. Mais rien ne s'était déroulé comme il l'avait souhaité...

• Description mentale

En dépit de son apparence parfaitement décontractée, Shizuo est pourtant un jeune homme particulièrement nerveux, curieusement susceptible au moindre comportement. C'est un homme influencé par son instinct et le pousse rapidement à répondre de la force brutale qui y est associée même s'il affirme détester la violence. Lorsqu'il s'énerve, il devient franchement flippant et si vous tenez à votre peau ne restez jamais sous son nez. Il ne se contrôle plus, c'est trop tard quand la fureur l'attrape son corps agit tout seul et il fracasse tout ce qui lui passe en mains. Vous en faire ennemi c'est s'exposer volontairement à un danger. Quand il vous en veut, il vous en veut et est très obstiné. Et ce n'est pas le genre d'homme à répandre des rumeurs sur vous ou à laisser couler sans plus s'en préoccuper. Non, si vous le cherchez, il va facilement rentrer dans une colère noire et risque de vous poursuivre jusqu'à ce qu'il vous en mette une bonne. Et il pardonnera difficilement celui qui le déçoit. En dehors de cela, il aime fumer, que ce soit des drogues ou du tabac. Pour tout dire, ses principaux défauts sont l'impatience, l'impulsivité, l'agressivité et le manque de réflexion. Pourtant, Shizuo n'est pas une mauvaise personne. Il est bon de préciser que cet homme est, malgré ce qu'il pourrait parfois laisser penser, d'une grande gentillesse. C'est un individu qui se montre solitaire, qui dit de se ficher de tout mais qui, si quelqu'un lui demande de l'aide, lui en donnera malgré tout. Ses principales qualités sont la force, le courage, l'honnêteté et la protection qu'il accorde envers ses amis. Pour quelqu'un qu'il estime en valoir la peine, il hésiterait pas une seule seconde de lutter pour le sauver au péril de sa santé. Shizuo ne ferait jamais le premier pas pour aller vers les autres, et ni ne sourirait à la première rencontre croisée. D'ailleurs il ne sourit pratiquement jamais, sauf quand il est furax. Il est assez méfiant de ce côté. Généralement, ceux qui l'approche lui cherche souvent des ennuis. D'habitude il est très vite craint par les habitants de la même ville. Il a pour réputation d'extraterrestre à cause de son incroyable force qui lui arrive de temps en temps d'exhiber en pleine rue.

• Histoire

« Je déteste la violence. »
« Je ne mens pas. »
« Je n'ai pas toujours été comme ça. »
L'ironie voulu qu'il naisse dans la nuit du 31 octobre, une date que connait tout les petits monstres de pays occidentaux. Sorcières, vampires, loups-garou et autres démons s'armant de terrifiants accessoires profitant de cette nuit pour faire le tour d'un quartier en quête de quelque friandises, d'autres plus diabolique rodent en vue de causer du grabuge ou bien voir là comme une occasion de se saouler la gueule avec des amis. Mais peu importe. Shizuo est né au Japon, à Ikebukuro. C'était un grand jour pour ces heureux parents. Encore aujourd'hui ils ne se lassaient jamais de raconter qu'il était la plus belle chose qui leurs étaient arrivés, en arborant des expressions chaleureuses sur le visage ainsi que de doux sourires niais. De ce côté, il ne pouvait pas prétendre de ne pas avoir été un enfant désiré. Sa mère et son père étaient des personnes très aimantes, trop même. L'enfant dormait entre eux chaque soir, l'étouffant d'amour et de protection pendant de longues années de grand bonheur.

Deux années plus tard lors de la nuit de Noël arriva Kasuka, le second garçon. C'est bien connu, pour qu'une famille soit complète il faut au moins deux enfants, et c'est un autre petit frère qui allait ajouter de magnifiques souvenirs à la famille dont-on allait parler encore pour un moment puisqu'il venait lui aussi un jour de fête encore plus spécial. Le 25 décembre. N'est-ce pas le plus fabuleux des cadeaux que l'on puisse recevoir, que la venue de son bébé en ce jour ?

Kasuka était un vrai petit ange, en grandissant encore il prenait les traits fins de sa mère. Il ressemblait à une fille mais c'était adorable. A cette époque il commençait déjà à devenir célèbre auprès de ses jeunes camarades de la maternel, autant chez la gente féminine que masculine. Il avait de multiple demandes de mariage pour l'avenir, à 5 ans c'était déjà un briseur de cœur. Tandis que que son ainé n'avait encore jamais eu de gentils courriers dans son casier, ses amis étaient un petit groupe de garçons car il n'osait pas aborder les fillettes par crainte de s'embarquer dans des jeux de poupées ridicules. Il se plaisait bien avec ses amis, plus particulièrement avec un garçon du groupe qui pour son âge semblait bien précoce, brillant et courageux. Lorsque les plus grands de la primaire venait embêter Shizuo, cet autre garçon n'hésita pas de venir le défendre avec son époustouflant bagout. Un vrai baratineur et la chance aussi lui souriait ce qui les tiraient souvent des ennuis.

L'année de ses 11 ans, Shizuo invita le meilleur ami qu'il est chez lui, toujours le brillant petit sauveur qui malgré les apparences avait un véritable problème avec sa famille. Il ne voulait jamais recevoir d'amis chez ses parents et d'ailleurs lui même éviter autant que possible de rentrer à sa maison. C'est évident qu'il n'était pas heureux, mais qu'il se force de ne rien laisser paraitre. Shizuo remarquait parfois le regard de cet enfant lorsqu'il regardait se faire de chaleureuses embrassades entre les Heiwajima au retour de l'école. C'était comme s'il était soudainement sur le point d'éclater en sanglots, lui qui d'ordinaire se contient même sous l'effet de la torture des ainés salauds de la primaire qui parfois venaient harcelé les plus petits. Mais dans ses moments de tendresses, lorsqu'il partageait la chaleur bienveillante d'une vrai famille aimante, il mettait toutes volontés combatives sur pause.

Les vacances scolaires étaient vite là, et notre sympathique famille aurait déjà dû passer prendre l'ami de Shizuo si celui-ci n'avait pas péter un plomb contre son jeune frère et de soulever le réfrigérateur dans le but de s'aider avec pour l'écraser. C'était son dos qui s'était fait écrasé, ouais. Ce petit malin de Shizuo fit un séjour à l'hôpital au lieu de passer les vacances à Paris. En réalité, c'était une idée purement folle de tenter de déplacer un énorme objet de ce poids. Insensé mais bien réalisable, action relativement dangereuse...

Pas de visites de ce fameux meilleur ami, plus de nouvelles de ce dernier après les vacances, pas non plus à la reprise des cours ce qui rendait Shizuo avec le temps de plus en plus irritable. Il se renfermait légèrement sur lui, n'ayant pas le goût de se créer des amitiés et de jouer alors qu'il ne sait pas ce qu'est arrivé au meilleur garçon qu'il est connu. Ses notes chutes progressivement, le moral également et il devient la risée de la classe. Oui c'est forcement plus pratique d'embêter les gens qui sont tout seul dans leur coin et qui ont l'air faible. Mais la colère l'envahissait peu à peu et il n'arrivait plus à se contrôler. Shizuo ne se laissait bientôt plus jamais marcher sur les pieds à la simple réflexion, une table volait à travers la sale. Et les semaines en hôpital se faisait aussi très fréquentes ~

Plus personne ne s'étonnait de le voir souvent avec des plâtres et bandages, sauf une aimable pâtissière qui un jour l'attrapa devant sa boutique pour lui offrir une bouteille de lait en lui gratifiant que c'était excellent pour la solidité des os, après quoi Shizuo en buvait chaque jours en passant régulièrement devant la vitrine. Un matin en allant en cours avec la compagnie de son cadet, il surprit de louches personnes dans la pâtisserie, des voyous. Ils avaient l'air menaçants à en juger par la mine apeurée de la bonne femme. Sentant la fureur bouillir dans l'ensemble de ses veines, l'ainé des deux enfants fonça dans la vitrine et détruit comme à son habitude tout ce qui se trouvait autour de lui, son corps y compris. Il avait recommencé, c'était plus fort que lui. Sous l'emprise d'une émotion aussi vive que la colère, il n'arrivait pas à mesuré l'incroyable force qu'il acquit au fil de ce type de crises. Il voulait juste aider la généreuse bonne femme, mais elle était là, étalée sous une étagère... il réalisa qu'il n'était pas un enfant comme un autre, c'était un monstre.

Il cherchait à la suite de cet incident de s'infliger une douleur capable de le blessé plus gravement... Il réussit à perdre connaissance deux mois entiers, et certains souvenirs avaient disparu de sa tête.

----------------------------
[i]Arrivent les années de lycées, les pires de sa vie. Il s'était pratiquement calmé, et avait teint ses cheveux pour changer un peu de tête en souhaitant que ça influence aussi sur sa vie. Mais voilà qu'il apparait, Orihara Izaya. Un être fourbe qui puait le mal à des kilomètres qui en plus avait décidé de pourrir la vie de Shizuo dès leur rencontre. Depuis ses quotidiens redoubles de combats, il semble attirer injustement la violence et c'est exactement tout ce qu'il espérait éviter en devenant lycéen. Des inconnus venaient tout les jours défier Shizuo, alors qu'il n'avait strictement rien fait, ne voulant que la paix et devenir une personne bien mieux qu'agressive. Mais c'était cet Izaya qui tirait les ficèles, quand il l'a su, Shizuo devenait fou. A chaque fois qu'ils se croisèrent d'un seul regard, le blond se mettait systématiquement à lui courir après avec l'irrésistible envie de lui tordre la nuque et puis peut-être lui balancer des voitures au coin de la figure pour lui la fermer.

Finalement Shizuo à obtenu son bac, ses amis aussi et suivaient leurs route. Shinra continuait de briller dans la médecine. Cet Izaya avait disparu, certainement pour manigançait avec des yakuzas. En tout cas, c'était tranquille. Quant à Shizuo, il faisait divers job sans jamais pouvoir les garder longtemps au vu de sa personnalité combinée à une force démesurée en cas crise de colère. Il y avait un travail qui lui réussissait plutôt bien, barman. Son frère, Kasuka avait mieux réussit dans la vie. Il était une célébrité en puissance à télévision. Il avait gagner une côte rapidement, pour un début dans la carrière d'acteur et promettait encore de s'élever. Le grand Yuhei Hanejima, son nom de scène. Il passait parfois voir son ainé, et lui remit un colis de costumes de barman avec une lettre qui soutient ce geste, expliquant qu'il devait essayer de garder un travail. Shizuo lui promit de ne pas s'inquiéter et qu'il ferait de son mieux.

Mais voilà...

Le retour de Izaya, qui plongea encore la routine du pauvre Shizuo dans l'enfer, allant même jusqu'à l'accusation pour meurtre. Naturellement ce fut lui le premier suspect, pointé du doigt, déjà connu pour son caractère nerveux et des délits de dégradations urbaines au vu de son impressionnante force physique. En plus on l'avait vu se quereller avec la victime peu avant le crime. Shizuo avait perdu son travail, c'était finit à cause de cette crasse d'accusation. Il restait détenu le temps que l'enquête suive son cours, comme à chaque fois qu'il y avait litige.
Cela dura quelques mois, avant d'être innocenté mais depuis sa réputation à Ikebukuro restait toujours celle d'un meurtrier dans l'esprit des habitants. Menant une vie bien trop insupportable, Shizuo partait pour une autre grande ville...

Prénom :
Comment as-tu connu le forum et comment le trouve tu?
Âge :
Autres :

Par Akino de Templactif

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Sidhe

avatar

Rembecki Daphnée L.
Princesse Sidhe


Messages : 438
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 24
Localisation : Cherche mon aura 8)


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Dim 18 Déc - 15:26

Shi' t'es méchant TT Genre on se connait pas~

A part cela, fiche validée Wink

Et surtout... Bienvenue parmi nous =D



Mon ange ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentialstrange2.forumgratuit.org

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Dim 18 Déc - 15:58

>_> mais un petit peu ♥️

Merci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sirène

avatar

Miyu S. Hinekureta
Sirène


Messages : 42
Date d'inscription : 18/05/2011




MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Dim 18 Déc - 20:09

Welcome Here =) !

Durarara *-* ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Dim 18 Déc - 20:53

Bienvenue Mon chou sur Résidential Strange Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Lun 19 Déc - 2:56

Merci ! ^^

Effectivement, c'est un personnage de durarara !!
Revenir en haut Aller en bas
Admin's

avatar

Stone Ian K.
Admin's


Messages : 220
Date d'inscription : 07/07/2011


Feuille de personnage
ma fiche:


MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Lun 19 Déc - 8:43

Hé hé ^^

Bienvenue beau gosse =o


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Lun 19 Déc - 11:44

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Lun 19 Déc - 11:52

^^- Merci Mina !
Revenir en haut Aller en bas
Admin's

avatar

Lizzie Ongaku
Admin's


Messages : 259
Date d'inscription : 18/05/2011




MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   Lun 19 Déc - 12:28

Han Durarara °-°

Mon Barman chéri ♥♥ !

==> []



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Shizuo Heiwajima, enchantement !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shizuo Heiwajima, enchantement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shizuo Heiwajima
» Tournoi du Cousin (partie II)
» Durarara!
» Les différents styles graphiques
» Ken le Survivant:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.S.2 :: Inutile~ :: Corbeille :: Fiches Validées :: Humain-